mardi 30 novembre 2021

Contact

ActualitésLe Dal31 proteste contre la fermeture du portail de l’Hôpital La Grave

Le Dal31 proteste contre la fermeture du portail de l’Hôpital La Grave

Depuis la fin de l’année dernière, les grilles de l’entrée principale de l’Hôpital La Grave restent closes, au grand dam des associations qui occupent le site et y accueillent un public précaire. Le Droit au logement de Haute-Garonne a lancé une pétition en ligne.

©Dal31

Depuis le 11 décembre 2019, les grilles de l’entrée principale de l’Hôpital La Grave, en face du n° 21 rue du Pont Saint-Pierre, sont fermées au public, « aux personnes externes, mais aussi à ceux travaillant dans les structures internes », précise l’antenne haut-garonnaise du Droit au logement. Celle-ci déplore « un problème grandissant » pour ses activités et celles du Centre solidaire Abbé Pierre, qui occupe le lieu depuis deux ans.

Écoute psychologique, permanence santé, cours de français ou soutien scolaire, cette structure accueille un public précaire, au sein de locaux promis à la destruction, dans le cadre d’un projet immobilier du promoteur Kaufman and Broad .« Nous dénonçons l’arrêt brutal et arbitraire de la libre circulation sur le site et de fait la mise sous tutelle des salariés, bénévoles et adhérents, hors de toute convention signée », indique le Dal31 dans un communiqué.

Une pétition en ligne

Ce dernier reconnaît que d’autres entrées permettent d’accéder à l’hôpital, notamment au n° 7 de la place Lange, mais que celles-ci sont « éloignées et filtrées à la tête du client » par des vigiles. Une pétition a été mise en ligne, dont les premiers signataires sont des associations à caractère social.

Elle est adressée directement à Jean-Luc Moudenc, qui, en tant que maire de Toulouse et président de la Métropole, se trouve à la tête du Conseil de surveillance du CHU (depuis une loi de 2009, cette instance est chargée de se prononcer sur la stratégie de l’établissement et d’exercer un contrôle permanent de sa gestion). Ni la mairie ni le CHU n’ont répondu positivement à nos demandes d’interview.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img