mercredi 8 décembre 2021

Contact

Actualités Télé locale : France 3 ? Pourquoi pas

[Coulisses] Télé locale : France 3 ? Pourquoi pas

Média. Depuis juillet 2015, la fréquence sur laquelle émettait TLT reste vacante. Plusieurs projets de télé locale émergent alors, certains affichés… et d’autres moins. Les tours de tables semblent difficiles à mettre en place, surtout quand la politique s’en mêle.

 

Un espace médiatique vacant, rien de tel pour susciter les convoitises. Dès l’annonce de la mise en liquidation de TLT il y a presque un an, le groupe TV Sud/Médias du Sud s’était positionné pour une possible reprise de la fréquence. Déjà présent à Nîmes et Montpellier, le groupe vient de racheter les télés locales de Perpignan et Marseille, et souhaite s’étendre, fusion des régions oblige. La stratégie semble pertinente et le projet être le plus cohérent d’après les acteurs locaux, pourtant la partie est loin d’être gagnée. D’abord parce que d’autres médias souhaitent répondre à cet appel d’offres à l’image de la télé locale basque TVPI. Ensuite, parce que l’appui des collectivités locales est indispensable dans un tel dossier et c’est là que le bât blesse pour TV Sud. D’après une source du microcosme médiatique toulousain, la région ne serait pas favorable à ce projet : « Carole Delga ne croit pas à une nouvelle télé locale, calée sur les mêmes bases que TLT », explique-t-il, « elle reste ouverte mais ne veut pas entendre parler d’un tour de table où la région serait partie prenante. » Même son de cloche du côté de la mairie de Toulouse… mais pour d’autres raisons : « TV Sud serait en discussion avec la Dépêche du Midi qui pourrait assurer la régie publicitaire. Or, pour Jean-Luc Moudenc, il est hors de question de soutenir un média qui serait en pourparlers avec l’entreprise de la famille Baylet ! »

« Carole Delga ne croit pas à une nouvelle télé locale »

Il semble donc falloir trouver un nouveau modèle économique, un concept inédit. Selon notre source, « la mairie réfléchirait plutôt à une web télé et il est possible qu’elle présente son propre projet. » Mais le Capitole ne communique pas sur le sujet nous fait-on savoir à la CTV, société mixte qui gère les intérêts de Toulouse dans ce dossier. Du côté de la Région, on inspecte plutôt la piste France 3 : « Carole Delga veut un média régional qui rapproche les territoires des citoyens », ligne éditoriale que la chaîne publique a depuis longtemps mise en place. Cela correspondrait donc aux attentes de la présidente de région qui « estime que France 3 ne joue pas encore tout à fait le rôle qu’elle devrait assurer. Pour pousser un ancrage plus local, Carole Delga serait actuellement en discussion avec Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions. » Cette possibilité paraît aussi logique pour un proche du dossier à la mairie : « il serait quand même ironique que le CSA privilégie un autre projet que celui d’une télévision publique qu’il est censé superviser ! » Toutefois, celui-ci laisse planer le doute : « mais quelque chose de jamais vu pourrait créer la surprise ! » L’appel d’offres qui devait être lancé avant la fin 2015 tarde à venir, le CSA étant toujours en concertation avec les collectivités locales. Aucun espoir de voir alors une nouvelle télé locale à Toulouse avant la fin 2016, quel que soit son format.

 

 

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img