Comment Pôle Emploi veut améliorer ses performances en Occitanie

Accompagnement des demandeurs d’emploi les plus en difficulté, accélération du recrutement des entreprises, Pôle Emploi Occitanie présentait ce mercredi 5 février ses nouveaux dispositifs destinés à améliorer ses performances et son fonctionnement. L’organisme misera notamment sur l’intelligence artificielle.

serge lemaitre pôle emploi
Serge Lemaitre, directeur régional de Pôle Emploi ©Pôle Emploi

À l’heure d’un bilan de Pôle Emploi réalisé par Serge Lemaitre, directeur Occitanie, il n’était pas seulement question de taux de chômage, mais aussi de performance. Depuis 2015, l’organisme a en effet mis en place différents indicateurs afin d’évaluer la qualité de ses services. Les résultats pour l’année 2019 dans la région ont donc été dévoilés aujourd’hui : taux de premiers paiements dans les délais (95,7%), taux de satisfaction des demandeurs concernant l’information sur leurs droits (77,1%) ou le suivi dont ils bénéficient (77,6%)… Tous sont sensiblement en hausse.

420 000 retours à l’emploi en Occitanie en 2019

De même, Pôle Emploi Occitanie a enregistré 420 000 retours à une activité de plus d’un mois en 2019. Un chiffre, là aussi en augmentation de 22 points par rapport à 2014. « 46 % des demandeurs accèdent à l’emploi dans les six mois suivant leur inscription », précise Serge Lemaitre. Du côté des entreprises également, la satisfaction grimpe. Pour l’expliquer, l’organisme met en avant les actions menées en 2019 pour faciliter le recrutement comme les 4 000 événements ‘’Vers un métier’’ et les semaines thématiques sur les professions du numérique ou maritimes.

Tensions de recrutement à un niveau jamais atteint

Pour autant, ces bons résultats ne doivent pas masquer les difficultés, selon Serge Lemaitre, qui cite notamment la persistance du chômage longue durée, la trop grande alternance emploi-chômage, ou « les tensions de recrutement à un niveau jamais atteint pour les TPE-PME ». Ce dernier a donc également profité de l’occasion pour présenter la feuille de route pour la période 2020-2022 issue de la nouvelle convention tripartite (Pôle Emploi-Unedic-Etat) signée en 2019. Celle-ci s’articule autour de trois orientations stratégiques : mieux connaître et anticiper les besoins de chaque demandeur d’emploi, développer leurs compétences et qualifications et enfin, lutter plus efficacement contre les difficultés de recrutement des entreprises.

Cap sur l’intelligence artificielle pour améliorer les performances de Pôle Emploi

Dans le cadre du Plan pauvreté, il est notamment prévu un suivi de manière très intensive de 13 500 demandeurs d’emploi en Occitanie présentant des « freins sociaux ». Autre objectif : abaisser d’environ 10 jours le délai de recrutement moyen sur les offres déposées d’ici 2022. Celui-ci s’élève actuellement à 39. Quant au nouveau dispositif de démarrage à l’accompagnement des demandeurs d’emploi constitué de deux demi-journées au lieu d’un entretien de 50 minutes, il sera déployé progressivement sur tout le territoire. Enfin, pour améliorer ses performances, Pôle Emploi mise également sur le numérique et en particulier sur l’intelligence artificielle, à l’horizon 2021, que ce soit pour suggérer des services personnalisés ou diagnostiquer le potentiel de recrutement de l’entreprise dès le dépôt de l’offre d’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.