Avec son collecteur, Plastic Vortex récupère le plastique dans la Garonne

Créée par trois Toulousains, l’association Plastic Vortex a mis au point un système pour récupérer le plastique flottant dans les cours d’eau. Actuellement testé dans la Garonne, le collecteur représente une solution pour permettre aux villes d’agir concrètement contre la pollution des océans.

Collecteur plastique Garonne Plastic Vortex

Depuis la fin du mois d’août et jusqu’au 31 octobre, l’association Plastic Vortex expérimente sur la Garonne un inventif système pour récupérer les bouteilles en plastique et autres objets à la dérive. Attaché entre deux piles du pont de Blagnac, ce collecteur, composé de deux flotteurs maintenant un tapis mécanique, attrape dans ses filets entre 30 et 40 bouteilles par jour.

Un véritable piège non invasif pour l’environnement puisqu’il laisse passer les objets lourds comme les troncs d’arbre. De plus, les flotteurs sont eux-mêmes fabriqués à partir de bouteilles plastiques, l’objet de la pollution participant ainsi à la limiter. En un mois, 94 kilos de déchets ont déjà été collectés. Autant de matière destinée plus tard à être transformée en lunettes de soleil.

80 % de la pollution des océans provient des fleuves

Trois ans de travail ont été nécessaires pour élaborer le dispositif, amené à être encore amélioré. Les fondateurs de Plastic Vortex ont en effet lancé une campagne de financement participatif afin de mettre au point un système totalement autonome.

Près de 80% de la pollution des océans provenant des fleuves, les Toulousains proposent leur solution aux villes désireuses d’agir concrètement pour la protection de l’environnement. Et espèrent voir leur procédé se développer massivement dans les fleuves d’Occitanie et de France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.