samedi 31 juillet 2021

Contact

ActualitésOctobre Rose : il va parcourir 242 km à la nage contre...

Octobre Rose : il va parcourir 242 km à la nage contre le cancer !

A l’occasion d’Octobre Rose, Gilles Petitgas, un ancien maître de la Marine Nationale, va nager 242 km dans le canal du Midi pour rallier Toulouse et Marseillan. Son objectif : lutter contre le cancer et faire passer des messages à travers ses défis.  

Le 1er octobre prochain, Gilles Petitgas empruntera le Canal du Midi à la nage pour rallier Toulouse et Marseillan. ©Maëva Petitgas

Il est un abonné aux sensations fortes et à l’adrénaline. Après avoir déjà défrayé la chronique en 2016 en battant le record du monde en apnée endurance au centre nautique de Castelnaudary (36 km en 24 heures), Gilles Petitgas a décidé de repousser ses limites une nouvelle fois. En effet, ce dernier a l’intention de placer le curseur encore plus haut pour 2021. Son objectif ? Relier Toulouse et Marseillan en empruntant le Canal du Midi à la nage. Une idée qui trotte dans la tête du principal intéressé depuis déjà deux ans.

Départ des ponts-Jumeaux

La tâche s’annonce immense puisque 242 kilomètres aquatiques attendent ce mordu de sport. Mais derrière ce pari un peu fou se cache une noble cause. En effet, cet ancien maître de la Marine Nationale est animé par la lutte contre le cancer. Gilles Petitgas puise sa force mentale grâce à sa femme Sandra pour laquelle il est prêt à se dépasser pour faire avancer la recherche médicale. Sa manière à lui de se battre contre la maladie comme le fait Sandra depuis des années. Cet automne, à l’occasion d’Octobre Rose, le nageur expérimenté se jettera à l’eau. Il s’élancera des Ponts-Jumeaux à Toulouse, puis l’arpentera jusqu’à l’étang de Marseillan.

Cette tentative d’exploit de Gilles Petitgas ne sera pas le seul événement sportif prévu pour cette édition 2021 à Toulouse. Le Triathlon des Roses, créé par la Fondation ARC, mettra par exemple à l’honneur la femme le 26 septembre prochain. L’épreuve est au profit de la recherche du cancer du sein.

Bastien Guy

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img