Les cheminots toulousains maintiennent leur ligne

Les cheminots sont presque de tous les mouvements. Aux côtés des Gilets jaunes, des lycéens et des étudiants ou dans les cortèges interprofessionnels, toujours bien décidés à faire entendre leur voix.

Cheminots manif gilets jaunes Toulouse

Lorsqu’ils participent à un mouvement social, les cheminots ne font pas les choses à moitié et savent se rendre utiles. Par exemple, en encadrant les cortèges lycéens et étudiants afin d’assurer leur sécurité, comme ils l’ont fait ce mardi 11 décembre à Toulouse. Ou bien en permettant discrètement aux Gilets jaunes de se déplacer gratuitement en train, pour rejoindre des lieux de blocage ou de manifestation.
Et il n’y a pas de raison que cela cesse. Car, selon Julien Lassalle, délégué régional de Sud Rail, le président de la République n’a toujours pas pris la mesure de la colère qui secoue le pays : « Emmanuel Macron est apparu bousculé et insuffisamment préparé. Ses annonces tombent à côté, à l’image de celle concernant la hausse de la prime d’activité, qui n’assure en rien une revalorisation pérenne du smic. »

Le syndicat appelle donc les cheminots à poursuivre leur lutte, notamment contre la privatisation de la SNCF et la fermeture des petites lignes. Un préavis de grève a été déposé pour ceux qui souhaiteraient se rendre au rassemblement interprofessionnel de ce 14 décembre, à Toulouse. Nombre d’entre eux prévoyant de se retrouver le lendemain, pour l’acte V de la mobilisation des Gilets jaunes, dont ils partagent plusieurs revendications, parmi lesquelles « des attentes sociales urgentes, un besoin de démocratie participative et d’une meilleure répartition des richesses », selon Julien Lassalle.

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis très intéressée par le mouvement des gilets jaunes ! depuis le début . Je commençais à me dire quand les français vont ils faire comprendre à Emmanuel MACRON qu’il n’est pas Louis XIV ? mais un simple président qui n’ a été élu que parla volonté du peuple qui au demeurant n’ avait pas grand choix !!! Quand on est élu par défaut il faudrait être assez modeste pour ne pas chanter cocorico , mais rester humble !!! Je suis une vieille dame de 84 ans je suis entièrement d’ accord avec les GILETS JAUNES , j’ ai passé l’ âge de descendre dans la rue mais je leur dis courage , ne lâcher rien !!! Les français sont avec vous !!! Réjane Dulieu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.