Frédéric Lacaze écrit aux centristes,

Lettre à

Frédéric Lacaze :

Président de la FED 31 (Fédération européenne démocrate), Frédéric Lacaze est également membre du bureau de l’UDI. Il a soutenu la campagne de Pierre Médevielle qui a été élu à la présidence de l’UDI 31, le 6 juin dernier. Au lendemain de ce scrutin, Frédéric Lacaze revient les enjeux de l’UDI et plus largement du centre.

 

 

 

Chers centristes,

Depuis lundi soir, les adhérents de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) de Haute-Garonne ont élu Pierre Médevielle, sénateur-maire de Boulogne sur Gesse, président de la fédération Haute-Garonne par 53.5 % des voix.

 

Cette élection s’est bien déroulée et n’a pas fait l’objet de contestation à noter sur le procès-verbal.

Les instances nationales avaient particulièrement bien préparé ce scrutin interne, gérant elles-mêmes le fichier d’émargement électoral. Pour voter, il fallait être à jour de cotisation en 2016 et avoir été adhérent en 2015. Tous ceux qui ne répondaient pas à ces critères n’ont pas pu voter. Inversement, ceux qui ont voté répondaient scrupuleusement à ces critères.

 

Maintenant que l’élection interne est terminée, nous devons tous nous unir, sans aigreur, sans amertume, tous nous mettre en ordre de marche afin de créer une UDI 31 forte et conquérante, à l’écoute des préoccupations quotidiennes des citoyens de la Haute Garonne.

 

Au-delà de Pierre Médevielle, c’est toute une équipe dont je fais partie qui, relèvera maintenant les principaux défis que vous attendez de la classe politique.

 

Une équipe faite de gens d’expérience, de jeunes motivés, de femmes de terrain, le tout de diverses origines, bref une équipe à votre image, qui vous ressemble.

 

Une équipe qui porte haut et fort les couleurs du Centre, les valeurs qui nous rassemblent, l’humanisme, la laïcité, le respect de l’autre, l’équité.

 

« Il est temps de donner une image moderne de la classe politique »

 

Cette équipe autour de notre président Pierre Medevielle aura à cœur de faire émerger une nouvelle génération et de nouveaux talents dans notre formation politique. C’est ce que vous souhaitez, vous attendez.

 

Pour le faire, nous avons besoin de vous…

 

Nous devons construire, ensemble, un mouvement politique moderne, ouvert sur la société civile, sur les quartiers populaires, sur la jeunesse ainsi que sur la ruralité.

 

Un mouvement politique indépendant, mais non isolé qui défendra les Haut-Garonnais, de Toulouse à Saint-Gaudens et de Saint-Orens à Fronton.

 

Il ne faut pas jouer les uns contre les autres, mais nous devons avancer TOUS ensemble.

 

Bien entendu, nous travaillerons avec nos alliés historiques afin de renouer durablement avec les succès électoraux afin de lutter contre l’hégémonie socialiste, néfaste à nos territoires.

 

Nous devrons affronter sans cesse la gauche sur tous les terrains et bâtir un rempart infranchissable contre le Front national qui est en train de devenir notre ennemi le plus redoutable.

 

Nous devons organiser des rencontres conviviales, des conférences, des débats où tout un chacun pour exprimer ses idées et débattre en présence d’invités du monde économique, culturel ou associatif.

 

Nous devons apporter des solutions afin de pouvoir défendre une économie libérée des carcans administratifs et fiscaux pour une meilleure efficacité sociale, relancer l’idée européenne.

 

Nous devons également donner un contenu et une efficacité à la décentralisation.

 

En conclusion, j’ai envie, à l’heure où de plus en plus de citoyens se détournent de la classe politique, de vous donner envie, envie de nous écouter, de débattre puis peut-être adhérer pour, ensemble, construire la Haute-Garonne de demain.

 

Il y en a assez du spectacle pitoyable donné par des personnes qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel avant de penser à l’intérêt général.

 

Il est temps de donner une image moderne de la classe politique et je m’y emploierais avec Pierre Médevielle et notre équipe.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.