Les “radicaux de gauche”, poil à gratter du Mouvement radical

Radicaux

UNION – Cela faisait 45 ans qu’ils étaient séparés. Depuis le 9 décembre dernier, les radicaux n’ont plus qu’une tête, celle du Mouvement radical. Fini donc le PRG (parti radical de gauche) et le Parti radical valoisien. Si les coprésidents de la fédération de Haute-Garonne se montrent unis, la fusion n’a pas fait que des heureux. Vanessa Vertus L’union a mis fin à 45 ans de séparation. Le 9 décembre dernier, le parti radical valoisien, marqué à droite, et le PRG […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.