“Lumières sur le quai”, le festival pour apprendre au Quai des Savoirs

La quatrième édition du festival “Lumières sur le quai” se déroulera du 7 au 9 décembre. L’occasion d’en apprendre davantage sur la lumière à travers une vingtaine d’animations mêlant arts, sciences et nouvelles technologies.

30 secondes de tracé en famille Lumières sur le quai

Une vingtaine d’animations pour voir la lumière différemment. Du 7 au 9 décembre, le Quai des savoirs accueille la quatrième édition de “Lumières sur le quai”. « L’événement avait été pensé pour l’inauguration du site en 2015 et depuis, nous avons décidé de le reconduire tous les ans », explique Laurent Chicoineau, directeur de l’établissement.

Ce week-end sera donc l’occasion d’en apprendre davantage sur la lumière, à travers des jeux de piste ou des jeux d’éclairage racontant la vie de personnages célèbres comme le poète Arthur Rimbaud. Un stand de lightpainting sera aussi animé par Philippe Picgirard, un ancien professeur en école d’art : « Il consistera à initier le grand public à cette activité. Avec des petites diodes colorées, les gens découvriront comment se déplacer dans l’espace pour dessiner dans un environnement en trois dimensions. »

Un avant-goût de Luminopolis

En complément de ces ateliers, chaque soir dès 18 heures, un mapping monumental habillera le Quai des savoirs d’une seconde peau. « Le show commence en présentant la lumière, blanche, classique, puis elle se décompose en sept couleurs, celles de l’arc-en-ciel. L’objectif n’est pas de raconter une histoire grâce à la lumière, mais l’histoire de la lumière elle-même. En utilisant les sensations que procure chaque teinte », détaille Géraldine Boghossian, en charge du projet. Ainsi, quand la façade sera illuminée de jaune, il faudra y voir la joie ou l’amitié. Le rouge représentera un paradoxe entre haine et amour, le bleu, la tranquillité et l’immensité…

Mais “Lumières sur le quai” est aussi un avant-goût de l’exposition Luminopolis, un escape game grandeur nature qui ouvrira ses portes le 11 décembre. Imaginé par le centre de culture scientifique bordelais Cap Sciences, ce jeu sera proposé en avant-première ce week-end et animera le Quai des savoirs jusqu’en septembre prochain.

Tristan Carballeda (en partenariat avec l’Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.