Festival Alchimie du jeu, les Toulousains sont de la partie

Depuis 18 ans déjà, le festival Alchimie du jeu anime Toulouse d’activités ludiques, le temps d’un week-end. Du 3 au 5 mai prochain, il envahira les halls 7 et 8 du parc des expositions avec près de 1 000 jeux de toutes sortes, mis à disposition des enfants comme des plus grands.

Festival alchimie du jeu
© DR

Dès que l’on passe la porte du parc des expositions de Toulouse, une joyeuse cacophonie fait bourdonner les oreilles. Des enfants courent partout, les chaises des vainqueurs basculent autour des tables, les dés roulent et les cartes claquent. Cette ambiance enjouée gagne la ville chaque année, lors du festival Alchimie du jeu. Le temps d’un week-end, férus de jeux de société et autres curieux se donnent rendez-vous, dans les halls 7 et 8 du complexe, pour partager les plaisirs du jeu. Les 3, 4 et 5 mai prochains, cette rencontre incontournable des événements ludiques en France est de retour, pour sa 18e édition.
Jeux de plateaux, de cartes, tombolas, jeux de rôle, enquêtes, quizz géants et même une escape room : environ 1 000 propositions sont à découvrir entre les murs du parc des expositions ou sous le soleil de l’esplanade. Certaines d’entre elles seront disponibles à l’achat dans la ludothèque, spécialement montée pour l’occasion.

Ici, pas de jeux vidéo ni de Monopoly, mais des tournois endiablés de Mölkky ou de Kubb, une épreuve d’adresse avec des fers à cheval. Dans les espaces de jeux dits “classiques”, le billard, le go et le mah-jong réunissent les adeptes des passe-temps plus traditionnels. Événement familial par excellence, le festival consacre une zone des 4 000 mètres carrés aux enfants en bas âge. Un moyen d’initier les moins de 6 ans au monde des jeux de société tout en permettant aux parents de passer un week-end agréable. Les 500 “tee-shirts orange”, bénévoles de l’association Alchimie seront d’ailleurs mobilisés pour aiguiller les visiteurs dans leurs choix, leur expliquer les règles et peut-être même engager une partie avec certains d’entre eux.

« Nous cherchons à partager notre passion pour le jeu »

Mais le festival est aussi l’occasion d’essayer les nouveautés et rencontrer quelques-uns de leurs créateurs. Une cinquantaine d’entre eux, sélectionnés en amont, seront en effet présents afin de dévoiler leurs inventions juste avant leur commercialisation. D’autres, encore au stade de prototypes, pourront être testés par le public. Steeve Caston, membre du comité d’organisation, le confirme : « Ils sont là pour éprouver leur mécanique, voir si l’idée plaît et s’il y a des pistes d’amélioration qui peuvent être envisagées. » Véritable speed dating du jeu, le festival prend aussi la forme d’un lieu de rencontres entre créateurs et éditeurs. Ces derniers seront présents pendant toute la durée de ce rendez-vous ludique.

Pour l’association organisatrice du festival, les mots d’ordre sont : plaisir, convivialité et partage. Un moment de détente donc, que les animateurs entendent offrir au plus grand nombre : « En 2018, près de 18 000 personnes ont passé les portes du parc des expositions pour assister à cet événement. Nous en attendons environ 15 000 cette année, au minimum. »

Salomé Dubart


Infos pratiques

Du 3 eu 5 mai au parc des Expositions de Toulouse
toulouse.festivaldujeu.fr

Un festival pour tous

Le festival est entièrement adapté et accessible aux personnes déficientes mentales, visuelles et à mobilité réduite. Une tente sera même aménagée sur l’esplanade afin d’offrir « un espace de tranquillité aux personnes autistes », assure Steeve Caston. Dans cet esprit de partage avec tous, des traducteurs en langue des signes seront également présents, pour la dixième année consécutive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.