Gilets jaunes : une assemblée citoyenne pour étayer le mouvement

Ce dimanche 3 février, au lendemain de l’Acte XII des manifestations, quelques centaines de personnes ont participé à la 5e assemblée citoyenne organisée par le mouvement des Gilets jaunes. Démocratie interne, convergence des luttes et débat national ont alimenté une discussion ouverte à tous.

Gilets jaunes : une assemblée citoyenne pour étayer le mouvement
©Ella87

Quelques centaines de personnes, Gilets jaunes ou sympathisants, étaient présents pour la 5e assemblée citoyenne du mouvement, ce dimanche 3 février, salle Mermoz. Cette réunion publique a débuté par une minute de silence en hommage aux victimes des violences policières.

« C’est un lieu d’échange d’informations et d’expression libre »

Dans un premier temps, les discussions ont porté sur la nature et les pouvoirs de cette assemblée. Générale et décisionnaire pour les uns ou citoyenne et purement consultative pour les autres. « C’est un lieu d’échange d’informations et d’expression libre », synthétise Agnès qui a participé à la préparation de l’événement. Une organisation soumise à un roulement pour garantir un fonctionnement horizontal et collectif.

Grève générale et débat national

Les différentes commissions qui se réunissent hebdomadairement ont ensuite présenté les résultats de leurs travaux. Face à une assemblée qui a acté le principe de la désobéissance civique, le pôle action a lancé un appel à la grève et au blocage économique, ce mardi 5 février. Un mouvement auquel se joignent des syndicats, dans le cadre de la convergence des luttes. Une marche « blanche et jaune » contre la violence coorganisée avec des commerçants est également prévue.

« Nous avons obtenu la salle grâce à eux. Il y a un rapprochement. Nous voulons sortir du clivage Gilets jaunes contre commerçants », analyse Agnès. Enfin, la commission politique planche sur la réalisation d’un kit de débat pour promouvoir le « vrai débat » et leurs plateformes en ligne comme alternative au Grand débat national, manquant de légitimité aux yeux des Gilets jaunes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.