La science participative pour traquer les nanoparticules

Deux chercheuses du laboratoire Géosciences Environnement distribuent depuis le 14 avril des guirlandes d’écorces de platane aux Toulousains. Objectif : utiliser ces biocapteurs pour mesurer la présence de particules fines issues du trafic routier dans les maisons. – Fleur Olagnier « Les émissions de gaz et de particules du trafic routier sont à l’origine de 48 000 décès par an en France. Avec le projet NanoEnvi, nous voulons traquer les particules les plus fines dans la Garonne, dans la rue et à […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.