Festival des hackers : la 10e édition du THSF à Mix’Art Myrys en hommage à Akira

Depuis 2010, la THSF est un rendez-vous autour des différentes facettes de la culture hacker.

THSF Toulouse Mix'Art Myris
THSF 2012 © Karine c.

Logiciels et matériels libres, DIY, réappropriation et détournement des technologies, art et science, défense des droits et libertés sur Internet, sécurité informatique, médias et investigation citoyenne, politique et société… sont parmi les sujets que nous invitons à venir découvrir, questionner, partager et construire ensemble.

Durant 4 jours, THSF propose de nombreuses activités :

  • Conférences, conférences éclair et tables rondes
  • Ateliers, associations et hackerspaces
  • Exposition, installations, performances, œuvres et création numérique
  • Concerts
  • Une résidence de hackers 24H/24H

Un événement autour de la culture hacker organisé par le Tetalab et Mix’Art Myrys

THSF #10 Une édition en hommage au manga culte Akira

La 10ème édition de la Toulouse HackerSpace Factory (THSF) se construit en hommage à Akira, le manga culte de Katsuhiro Otomo. Pour cela, le festival s’est penché sur la dimension graphique de l’œuvre, mais également sur son scénario profondément politique et social. En effet, la vision de l’année 2019 décrite par l’auteur n’est pas sans rappeler l’époque que nous vivons.  Et les questions qu’il abordait dans les années 80 sont, malheureusement, toujours d’actualité. Notamment les inégalités et l’injustice sociale, le rapport à la science et aux technologies, aux contrôles des personnes et des masses, et à l’environnement. Autant de questions que, depuis 10 ans, la THSF aborde avec des artistes, des hackers, des chercheurs, des militants associatifs et tous les publics.

Pour ces 10 ans donc, et dans le contexte politique, social et climatique actuel, le festival invite les visiteurs à penser en terme de “contre-fin” du monde. L’objectif : questionner et repenser les modèles théoriques et les paradigmes sociétaux, mutualiser les compétences et les savoirs, expérimenter et pratiquer l’intelligence collective.

Akira, un manga dystopique et prophétique

Akira. A.D. 2019 Neo-Tokyo, le manga culte de Katsuhiro Otomo écrit entre 1982 et 1990, plonge le lecteur en 2019 dans une Néo-Tokyo post-apocalyptique et futuriste. Mégapole aliénante, politiciens corrompus, révoltes sociales, expérimentations militaires, pouvoirs psychiques et mutations techno-organiques… Katsuhiro Otomo pose les bases du “cyberpunk” japonais et questionne avec acuité les modes d’organisation sociale, le rapport de l’homme à la technologie et sa place dans l’environnement. Un manga à lire ou relire à la lumière du présent.

(Source : site internet de l’événement)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.