Où en sont les travaux de la ligne A du métro toulousain ?

Le projet ”Ma ligne A en XXL” vise à doubler la longueur des rames de la première ligne de métro, portant ainsi sa capacité de 220 000 voyageurs à 400 000. Après deux ans de travaux, le projet entame sa dernière ligne droite.

sortie métro Ramblas ©Toulouse Métropole – Tisséo Ingénierie

A l’exception de la station Jean Jaurès, qui fait encore l’objet de travaux lourds de génie civil, l’ensemble des autres stations de la ligne sont en voie d’achèvement. Pour ces stations, l’heure est dorénavant aux travaux de second oeuvre et à l’ouverture au public des quais du métro allongés.
Le bon déroulement des différents chantiers permet d’éviter une troisième interruption estivale de la ligne, même si des travaux nécessiteront des arrêts partiels ou totaux de la ligne A. Ceux-ci interviendront principalement lors d’interventions en soirée les lundis et mardis, entre le 27 mai et le 29 octobre. Les rames XXL seront testées en conditions de fonctionnement réel les 10 et 11 novembre, avant la mise en service prévue en décembre.
La fin d’année 2019 est essentiellement consacrée aux déplacements des positions d’arrêts des rames en stations, à l’adaptation des terminus provisoires et aux essais de validation du fonctionnement à 52 mètres de l’ensemble de la ligne A.

 

De nouvelles perspectives pour la station Jean Jaurès

Dans le cadre du projet ”Ma ligne A en XXL”, la station Jean Jaurès, pôle d’échanges entre les deux lignes de métro, doit être reconfigurée pour répondre aux objectifs suivants : l’exploitation à 52 mètres, l’optimisation des déplacements à l’intérieur notamment en séparant les flux de correspondance entre les lignes A et B, et la création d’un nouvel accès vers les futures Ramblas sur les allées Jean Jaurès.
Désormais, c’est la seule station faisant encore l’objet d’importants travaux de gros oeuvre, avec les trois opérations suivantes, menées de front :
Une nouvelle liaison entre les lignes A et B est en cours de réalisation. Elle permettra d’éviter les croisements entre les flux entrées et sorties de voyageurs. Cette opération a nécessité d’importants travaux de terrassement afin de rajouter un nouveau volume sur le côté de la station existante. Cette nouvelle liaison viendra se raccorder à la deuxième mezzanine en cours de création au-dessus du quai. L’accès extérieur à la station depuis ce côté des allées Jean Jaurès est par ailleurs réagencé.
L’allongement des quais de la station a impliqué de lourds travaux de déplacement des locaux techniques. Cet allongement s’accompagne également d’un agrandissement de la mezzanine, intégrant une nouvelle ouverture, pour apporter du volume et du confort dans les échanges voyageurs. Les travaux, déjà bien avancés, s’achèveront mi-juillet 2019.
La construction d’un nouvel accès à la station, dans le cadre de la création des Ramblas sur les allées. La grande charpente métallique a été posée de nuit et la station fait l’objet de travaux d’aménagement afin de réaliser la gaine d’ascenseur et les escaliers fixes et mécaniques, à l’image de l’accès existant place Wilson. L’achèvement des travaux est programmé pour septembre 2019.

 

Les autres stations en phase finale

Les stations dites courtes, Fontaine-Lestang, Mermoz et Patte d’oie, ont fait l’objet en 2018 de travaux très importants pour créer un volume supplémentaire, nécessaire à la réalisation de l’extension des quais.
Aujourd’hui, le chantier se termine avec le second oeuvre, en voie d’achèvement. En surface, les voiries condamnées ou réduites pendant les travaux ont été rouvertes à la circulation : l’avenue de Lombez pour la station Patte d’oie, la rue Vestrepain pour la station Fontaine-Lestang, l’avenue Desbals pour la station Mermoz. Les emprises actuelles, très réduites, n’abritent plus désormais que des bases vie de chantiers.
Sur les stations de la ligne qui étaient déjà pré-adaptées à 52 mètres, les travaux sont achevés, et les passages des commissions de sécurité se terminent. Les parties nouvelles des quais sont progressivement ouvertes aux usagers.
En surface, les emprises de chantier ont donc été démontées, et l’espace public rendu à la population. Deux stations, Bellefontaine et Mirail Université ont fait l’objet de modifications de structure. A Bellefontaine, une sortie de secours supplémentaire, rendue nécessaire par l’allongement des quais, a dû être créée, alors qu’à la station Mirail Université, ce sont deux escaliers d’accès qui ont vu le jour, dont un mécanique.
La station Esquirol a également fait l’objet de travaux importants pour le projet, l’extension des quais ayant nécessité la création d’une sortie de secours intégralement créée dans un espace contraint.

(Source: communiqué de presse Tisséo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.