Manifestations : l’incendie du Lycée Saint-Exupéry de Blagnac va coûter 1 million d’euros à la région

Après l’incendie du lycée Saint-Exupéry de Blagnac, la Région Occitanie débloque un million d’euros pour réparer l’établissement.

Lors de la manifestation qui s’est déroulée devant le lycée Saint-Exupéry, le mardi 4 décembre dernier à Blagnac, un incendie a gravement endommagé le bâtiment principal de l’établissement. La loge d’accueil et le hall ont notamment été détruits, les salles des professeurs, le CDI, les locaux de l’administration et les salles de sciences fortement détériorés.

Les services de la Région sont intervenus immédiatement pour accompagner l’établissement, sécuriser le site et réaliser les premières interventions de sauvegarde (gardiennage des installations électriques, remise en état du système de sécurité incendie, installation de clôtures, etc.).

Aujourd’hui, les élus régionaux réunis en commission permanente ont décidé, sur proposition de la présidente de Région Carole Delga, de débloquer une enveloppe de 1M€ afin d’engager des travaux d’urgence.

Une réouverture partielle le lundi 10 décembre

Une loge provisoire sera installée et les bâtiments non touchés par l’incendie rouvriront le lundi 10 décembre prochain. Pour des raisons de sécurité, le bâtiment principal devra toutefois rester fermé. Des solutions de remise en état partielle sont à l’étude pour séparer les zones incendiées du reste de l’établissement.

« La Région est pleinement mobilisée, aux côtés de l’ensemble de la communauté éducative, pour permettre au lycée Saint-Exupéry de retrouver un fonctionnement normal et des conditions d’accueil et de travail sereines. Les actes de violence sont inadmissibles et d’autant plus insupportables quand ils visent les symboles de notre République. Pour tous nos lycées, j’appelle à un retour au calme, à l’apaisement et au dialogue », a déclaré aujourd’hui Carole Delga qui se rendra dans les prochains jours au lycée Saint-Exupéry.

Dès mardi, la présidente de Région avait fermement condamné les actes de violences qui conduisent à la destruction et à la dégradation d’établissements scolaires.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.