Mal de dos au travail : des solutions existent

Au plan national, le mal de dos représente un coût direct pour les entreprises de plus d’un milliard d’euros. En Midi-Pyrénées, 21% des accidents du travail et des maladies professionnelles sont liés au mal de dos, un taux qui se situe dans la moyenne nationale. Concrètement, cela équivaut à 437 726 journées de travail perdues soit 2 055 emplois à temps plein.

Affiche de la campagne de l’Assurance maladie (détail) – © Hervé Plumet

Prévention des risques et maintien dans l’emploi : 2 priorités fortes des organismes de Sécurité sociale. La Caisse de retraite et de la santé au travail Midi-Pyrénées, la Caisse d’Assurance Maladie de la Haute-Garonne et la Direction Régionale du Service Médical ont organisé le 6 février 2019, une conférence de presse au sein des locaux de l’entreprise Arconic Fastening Systems – Mecaero SNC. L’objectif est de déployer le volet 2 d’une campagne nationale portée par les branches Assurance-Maladie et Assurance-Maladie Risques Professionnels : « Faites du bien à votre entreprise, agissez contre le mal de dos. »

Le bon traitement c’est le mouvement

Isabelle Tartarin, Directrice Santé de la CPAM de la Haute-Garonne : « Notre rôle est d’accompagner les assurés et de sensibiliser les Professionnels de Santé en déployant le volet 1 de la campagne qui a débuté en 2018 et dont le slogan est : « Mal de dos ? : le bon traitement c’est le mouvement. » Cette dernière vise à faire changer nos comportements et à sortir des idées reçues en s’appuyant sur un programme élaboré par des Sociétés savantes qui mettent en exergue l’importance de rester en mouvement et si possible à son poste de travail pour optimiser ses chances de guérison. »

Une campagne qui a porté ses fruits puisqu’à l’issue de son déploiement, 47 % des actifs pensent que le repos est le meilleur remède contre le mal de dos. C’est 26 points de moins qu’avant son lancement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.