Jean-Luc Moudenc écrit à Jean-Michel Blanquer pour défendre l’enseignement de l’occitan au lycée

Dans un courrier adressé à Jean-Michel Blanquer le 13 février, Jean-Luc Moudenc attire l’attention du Ministre de l’Education Nationale sur l’inquiétude suscitée dans la communauté occitane par l’éventuelle disparition de l’enseignement de la langue régionale au lycée.

Le Maire de Toulouse plaide pour un réexamen de la réforme du lycée et du baccalauréat qui laisserait sa place à l’occitan ainsi que la restitution d’une enveloppe de moyens spécifiques pour son enseignement dans l’Académie de Toulouse, où près de 12 000 élèves sont concernés.

« Ici depuis des années la langue occitane a repris peu à peu sa place de langue régionale », rappelle-t-il tout en soulignant l’action de la Mairie de Toulouse pour la promotion de la culture occitane.

« En soutenant les écoles Calandretas et l’enseignement bilingue public, en investissant la Maison de l’Occitanie, en menant un Plan Convivencia pour les quartiers et en soutenant les acteurs quotidiens de la culture occitane, nous nous appuyons sur des valeurs transmises depuis huit siècles et qui sont partie prenante de notre identité » a déclaré Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.