60 000 enveloppes de trèfles pour sauver les abeilles

Sauver les abeilles ©Llann Wé
Sauver les abeilles ©Llann Wé

Lundi 18 mars, 60 000 lettres remplies de graines de trèfles ont été envoyées aux quatre coins du globe. L’opération Graines de trèfle, lancée en janvier dernier, a pris fin le 17 mars par cet envoi colossal à tous ceux qui ont fait la demande par courrier. Imaginée par Nicolas Puech, apiculteur de Seaux-et-Pomarède (Haute-Garonne), cette stratégie a pour but d’accroître la quantité d’espaces à butiner pour les abeilles menacées d’extinction. Les spécimens solitaires, qui n’appartiennent à aucune ruche et ne sont donc pas protégés par les apiculteurs, sont les premières concernées par le dispositif puisqu’elles subissent de plein fouet le manque de nourriture et l’empoisonnement par pesticides. En multipliant le nombre de trèfles, plante mellifère fétiche de ces pollinisateurs, l’opération permet également de maintenir une certaine diversité végétale. Grâce à l’aide de l’association ‘’Natur Miel’’, un groupement d’apiculteurs bio basés sur le département, Nicolas Puech a pu proposer ce service gratuitement.

Salomé Dubart



UN COMMENTAIRE SUR 60 000 enveloppes de trèfles pour sauver les abeilles

  1. Pelletier says:

    Bonjour, très belle initiative, quelle variété de trèfle faut-il acheter pour sauver ces abeilles si on c’i prends trop tard pour les recevoir gratuitement???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.