Spring Break, week-end de folie en prévision à La Dune

©DR
©DR

SENSATIONNEL. Les étudiants devraient se retrouver en nombre à la Dune ce week-end, dès vendredi soir, à l’occasion du plus gros Spring Break de France, organisé par Toulouse VIP et Beta Events, en partenariat avec Fun Radio.

Par Simon Pialat

C’est en quelque sorte le week-end de l’année à ne pas manquer. Près de 6000 personnes sont attendues au complexe de nuit La Dune, de vendredi soir à dimanche, dans le cadre du Spring Break 2015. Les plus grosses soirées pour les étudiants toulousains, à qui elles sont spécialement dédiées. Show XXL, concours de tee-shirts mouillés, élection de ‘mister’ et de ‘miss’… L’aspect extravagant est clairement représenté dans les visuels de communication et dérange parfois les associations féministes. Pour marquer le coup, des hôtesses, des voitures Spring Break et une zone de baignade spécialement aménagée devraient faire monter un peu plus la pression. La fête se déroulera au sein et en dehors du complexe, sur la terrasse de La Dune. Des navettes seront gratuitement mises à disposition des usagers pour les conduire sur le lieu de l’événement.

«Aux Etats-Unis, ce concept de grosses fêtes étudiantes a toujours existé. Depuis la nuit des temps, tout le monde sort en boîte ou fait la fête, étant jeune. C’est juste la connotation sexuelle qui est entrée en compte depuis quelques années», explique DJ Ethan de Fun Radio, aux platines lors de la soirée du vendredi 10 avril. Le lendemain, il laissera la place à Richard Kah, DJ officiel pour l’événement grandeur nature à Salou, avec un cadre idyllique qui sort du lot.

«Le concept a mis plus de temps à se développer en Europe.»

«Le concept a mis plus de temps à se développer en Europe où il n’y a pas de grosse confrérie étudiante comme Outre-Atlantique», affirme l’animateur. Dans la lignée des American Pie, les films comme Projet X pourraient avoir contribué à la démocratisation du phénomène, en France et ailleurs. Et de constater que des médias ont surfé sur cette mouvance. C’est le cas de Fun Radio Toulouse, partenaire cette année de l’événement. L’optimisme de l’animateur est d’autant plus fort que ce Spring Break est considéré comme le plus gros de France. La ville rose a elle-même été classée première ville étudiante de l’Hexagone.

De ce côté-là, rien d’étonnant aux yeux de DJ Ethan. «Je pense que les étudiants toulousains sont de très grands fêtards et que leurs bureaux se bougent. Et c’est ce qui fait la force de Toulouse. Il y a une très forte cohérence depuis peut-être dix ans. Ils savent organiser et communiquer.» En parallèle, les agences d’événementiel ne restent pas les bras croisés. L’une d’entre elles particulièrement, Beta Events, organisatrice locale du concept de l’entreprise Funbreak, et grande spécialiste des soirées ‘folles’ : American Campus, Projet X, Scandale… «Avec ces concepts-là, l’idée est vraiment de s’amuser entre potes, d’être respectueux, de s’éclater, et se baigner dans une piscine en boîte de nuit, c’est toujours cool ! Et ce sera encore mieux pour ceux qui gagneront un voyage à Salou» explique l’animateur. Les plus chanceux auront effectivement droit à un ticket d’entrée, tous frais payés, pour le Spring Break espagnol numéro 1.

Ethan de Fun Radio : parcours d’un DJ

A l’œuvre le week-end, DJ Ethan est également à l’antenne toulousaine de Fun Radio du lundi au vendredi, entre midi et 16 heures. Autrefois directeur artistique d’une discothèque, il a par la suite rejoint «cette radio forte à Toulouse», après un passage à l’antenne de Tarbes. «Je suis vachement ouvert musicalement, j’écoute de tout et je passe tout ce qui fait bouger et que les gens aiment.» Lors du Spring Break, il va falloir «représenter l’image de la maison» (rires). Grands tubes, trap music ou électro, voilà une petite idée de ce qui pourrait être joué vendredi 10 avril à La Dune.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.