L’Usine à Musique ouvre sa propre école

Une nouvelle école de musique vient de voir le jour à Toulouse. Installée au sein de L’Usine à Musique, elle propose aux débutants comme aux confirmés d’apprendre et de développer leurs connaissances en la matière.

Usine-A-Musique-Toulouse
DR

Dans la ville de Claude Nougaro, Zebda ou Bigflo et Oli, les écoles de musiques ont pignon sur rue. Qu’à cela ne tienne, le complexe musical L’Usine à Musique vient d’ouvrir la sienne. Tout simplement car « celles qui existent déjà sont saturées », selon Eric Maury, cofondateur de L’Usine avec Jean-Christophe Roux. « Certaines louent même des box de répétition chez nous pour donner leurs cours ».

Si « les élèves vont là où il y a de la place », ils restent là où « il y a du sérieux », pourquit Eric Maury. C’est ce qu’il promet : « Quand ils sortent d’un cours, nos étudiants doivent avoir le sentiment qu’ils ont appris quelque chose. » Un accord, une rythmique ou un morceau… mais aussi des astuces pour jouer à plusieurs !

L’école propose un cursus simple, soit une heure de cours collectif par semaine sur un instrument (guitare, basse, batterie, piano, chant), et offre également une formation complète qui comprend l’heure de cours collectif mais aussi du solfège, des ateliers bimensuels multi-instruments et deux concerts. « Les cours permettent d’apprendre un instrument. Quant aux ateliers, ils sont l’occasion, pour les élèves, d’apprendre à jouer en groupe », détaille Eric Maury. Pas d’inquiétude, tout le monde y trouve son compte : « Un néophyte se concentrera sur les rythmiques tandis qu’une personne plus expérimentée s’essaiera à des solos. »

16 studios pour répéter

Afin de montrer leurs progrès à leur entourage, les élèves pourront jouer lors des scènes ouvertes de L’Usine (deux à trois fois par semaine). « Cela leur permettra aussi de glaner des conseils auprès de musiciens plus confirmés », assure le fondateur de l’école. Un cours gratuit, en quelque sorte.

Pour se perfectionner, ils pourront également faire leurs gammes dans les box de L’Usine. Créé en septembre 2017, ce complexe de 1000 m² compte 16 studios équipés (gros instruments, mais aussi sono, micros et amplis). « Nous voulions proposer des lieux de répétition de qualité. Puis nous avons ouvert un bar pour que les musiciens se retrouvent dans un endroit chaleureux et une salle de concert pour qu’ils se produisent. Du fait des arrêtés anti-bruit, de nombreux établissements ne programment plus de concerts, laissant beaucoup de groupes sans scène. »

D’ailleurs, pour s’inspirer et se motiver, les élèves pourront assister aux concerts de L’Usine, qui dispose d’une salle de 200 places. Si plusieurs petites formations toulousaines viennent s’y produire, des têtes d’affiche nationales y jouent également, à l’instar de la chanteuse Emji, gagnante de la “Nouvelle Star” 2015, ou des punks celtes Les Ramoneurs de Menhirs.

Eric Maury espère désormais que son école suivra le même chemin et comptera une cinquantaine d’élèves d’ici la fin de l’année. En attendant, d’autres projets sont à l’étude, comme « des initiations musicales pour les enfants, via notamment des spectacles le dimanche après-midi ». Une Usine, toujours en mouvement !

De la chimie à l’Usine

Alors qu’il travaillait comme chimiste, Eric Maury (48 ans) a commencé à donner des cours de guitare en 2008. C’est à cette époque qu’il rencontre Jean-Christophe Roux (53 ans), via son groupe pop-rock 5e Sens qui cherchait un bassiste. Informaticien de métier, ce dernier continue d’ailleurs de travailler à mi-temps. En revanche, leur groupe a tiré sa révérence lors de la Fête de la musique 2018.

Informations pratiques

L’Usine à Musique
Rue Louis Bonin – 31200 Toulouse (quartier des Sept Deniers)
05.82.95.58.14
Toutes les informations sur https://www.lusineamusique.fr/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.