Le théâtre du Grand Rond retourne le « quartier » pour fêter ses 15 ans

Le théâtre du Grand Rond fête ses 15 ans. Du 22 octobre au 3 novembre, c’est dans le quartier Dupuy-Saint-Aubin qu’il fait sa « crise d’adolescence ». Attaques poétiques et autres impromptus musicaux sont attendus dans les commerces du coin.

Les Zomnis
DR

Voir ce qu’il se passe de l’autre côté de la rue. C’est de ce postulat anodin qu’a germé l’idée audacieuse de l’événement “Le Grand Rond retourne le quartier”. Fondé en 2003, par d’anciens membres du théâtre du Jour, le théâtre du Grand-Rond fête ses 15 ans. Pour l’occasion, une vingtaine d’artistes locaux sont invités, pendant deux semaines, à envahir les alentours de la salle du 23 rue des Potiers. Pour cet anniversaire, il n’est pas question de représentations en pleine rue, mais plutôt d’investir des lieux du quotidien.

Comédiens, musiciens et autres magiciens vont donc se produire dans des endroits aussi inattendus qu’une boulangerie, un salon de coiffure ou une pharmacie. « L’objectif premier, c’est de sortir du cadre de notre salle de spectacle. Et pourquoi pas éveiller des vocations chez les gens du quartier », indique Éric Vanelle, cofondateur du théâtre. Ainsi, la boulangerie Au Petit Pétrin va se muer en galerie d’art et accueillir l’exposition “À quel moment te ressens-tu vivant.e ?”, de la sérigraphe Anne Isambert. Le Café du Commerce deviendra une scène d’improvisation et le 31 octobre, quelques heures avant Halloween, la fromagerie La Table de Xavier se transformera en espace de lectures horrifiques.

« Mes collègues sont allés à la rencontre des commerçants du coin pour savoir s’ils avaient envie de jouer le jeu », explique Éric Vanelle. Au total, 16 d’entre eux ont été emballés par l’idée. « Nous avons ensuite réfléchi pour déterminer ensemble quel genre de spectacle pourrait coller le mieux à leur boutique. Par exemple, dans une pharmacie où les gens restent rarement plus de 5 minutes, des tours de magie en close-up, c’est le format idéal », poursuit-il. Il sera bien sûr possible de suivre chacune des représentations artistiques sans pour autant être obligé d’acheter du pain ou de changer de coiffure.

« Faire du théâtre du Grand-Rond un lieu culturel qui innerve tout le quartier »

Ce 15e anniversaire est donc l’occasion de s’essayer à de nouvelles formules et de chambouler le concept du théâtre du Grand-Rond, qui se définit comme un lieu où le public rencontre des artistes. « Cette fois, ce sont eux qui vont à la rencontre du public », s’amuse Éric Vanelle. Mais pour cette première édition, aucune pression. « On veut avant tout s’ouvrir un champ de possibilités. Ensuite, on s’appuiera sur les retours des commerçants et des spectateurs pour améliorer les éditions suivantes », détaille-t-il. Pas de temps à perdre, la prochaine est déjà prévue pour le mois de mai ! “Le Grand Rond retourne le quartier” reviendra chaque année pendant une semaine et devrait se coupler avec le vide-grenier de la place Dupuy ainsi qu’avec un repas de quartier.

« L’objectif, c’est que tout le monde amène son bout de culture », précise le responsable. « L’idéal serait de continuer à regarder ce qui nous entoure au sens large, tout en se penchant un peu plus sur ce qui se passe sur notre pas-de-porte. Et de faire du théâtre du Grand-Rond, un lieu culturel qui innerve tout le quartier. »

Lectures improvisées à La Poste Saint-Aubin

Le jeudi 25 octobre, cinq comédiens investissent La Poste de Saint-Aubin durant la pause déjeuner pour des lectures improvisées en tout genre : lettres, chroniques, pirouettes textuelles et autres absurdités sont au programme, en clin d’œil aux courriers manuscrits d’antan. Éric Vanelle, qui endossera le costume de lecteur, s’amuse même à imaginer un monde dans lequel “La Poste deviendrait un lieu associé aux spectacles tous les midis”.

Infos pratiques

Du 22 octobre au 3 novembre, dans le quartier Dupuy-Saint-Aubin.
Entrée libre à l’ensemble des événements dans la limite des places disponibles.
www.grand-rond.org
Le programme détaillé

Hugo Bernabeu



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.