Le Plaisant Swing Band met Nougaro à l’honneur

Alex Lekouid et le Plaisant Swing Band

Après un premier hommage à Claude Nougaro en mai dernier, le Plaisant Swing Band renouvelle l’expérience. Cette fois-ci, la formation orchestrale de jazz se produira à Plaisance du Touch, mercredi 26 novembre prochain.

Par Myriam Balavoine

Cela fait presque 15 ans que l’aventure du Plaisant Swing Band a commencé. À son origine, on retrouve Patrick Fried, chef d’orchestre, professeur et directeur à l’école de musique municipale de Plaisance du Touch. « Le Big Band s’est formé dans le cadre de l’école de musique. 90% des musiciens sont là depuis le début », se rappelle-t-il. Née de la volonté de constituer un orchestre de jazz, cette formation de type « jazz combo » n’a cessé d’évoluer. Mélange entre musiciens amateurs et professionnels, le big band orchestra, qui répète tous les mercredis, « interprète un répertoire varié, la diversité plaisant au public. »

Publicqui était au rendez-vous, en mai dernier, lors d’un concert en hommage à Claude Nougaro, dix ans après son décès. La salle était comble pour les 21 musiciens revisitant le répertoire du Toulousain disparu, qu’il s’agisse de chansons incontournables ou d’autres moins connues du grand public. « Le répertoire de Nougaro est très large. Tout le monde connaît une de ses chansons, j’ai moi-même baigné dedans », relève Patrick Fried. Ce qui explique en partie le désir des instrumentistes de jouer et partager ce répertoire. Le chef d’orchestre insiste notamment sur la « prestation du chanteur Alex Lekouid, sans qui la réalisation de ce projet n’aurait pas été possible ».

Chanteur et humoriste toulousain, Alex Lekouid se rappelle justement le commencement de cette aventure. « Patrick Fried cherchait une chanteuse. J’ai enregistré une chanson en studio afin que les filles qui passeraient l’audition puissent se caler dessus. Finalement, après l’écoute de cet enregistrement, c’est moi qui ai été retenu ! » Une surprise pour lui qui s’était jusqu’alors interdit de chanter du Claude Nougaro. « C’est un grand artiste, un mythe, et je ne me sentais pas à la hauteur d’interpréter un tel géant. » Pourtant, Alex Lekouid a toujours été touché par la musique de Nougaro, considérant l’homme autant que l’artiste. « Il a su faire parfaitement le lien entre différentes cultures, couleurs, sons… ». Sur scène, même avec une pression d’enfer, « ce fut comme une révélation. Le spectacle était magique, c’était un moment merveilleux. »

Le Plaisant Swing Band a tenu à adapter plusieurs des chansons de l’artiste toulousain, plus ou moins connues, pour  rendre cet instant plus intimiste. C’est le cas, par exemple, de sur « Les pas » et « Avec les anges », arrangées pour piano, contrebasse et voix. En dehors de l’hommage que le big band peut faire, Alex Lekouid tient surtout à faire redécouvrir les chansons de Claude Nougaro, redonner vie à son œuvre. « C’est mon rôle d’artiste, je ne veux pas l’imiter, que ce soit au niveau de sa voix ou de son comportement. J’ai essayé de travailler dans la respiration de Nougaro, de rentrer dans son monde ».

C’est à force de travail que le Plaisant Swing Band en est arrivé là, guidé par Patrick Fried, chef d’orchestre et musicien. « Il a un rapport particulier avec la musique, entend la moindre fausse note et nous insuffle de la confiance. C’est un vrai meneur d’hommes ! » commente Alex Lekouid. Confortés par un public présent, les membres de la formation orchestrale de jazz confient leur envie de continuer après le concert du 26 novembre, durant lequel des invités surprise partageront la scène avec le big band. Une aventure menée d’une main de maître, enfin, de chef d’orchestre.

 

 

Infos + :

« Nougar… haut »

26 novembre 2014

21H – Espace Monestié

Plaisance du Touch

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.