Julie Charlet, Étoile à suivre du Ballet de Toulouse

Au même titre que l’Opéra de Paris, le Ballet du Capitole toulousain possède désormais ses étoiles. Un titre honorifique décerné à quatre premiers solistes, dont la talentueuse Julie Charlet.

Julie Charlet Ballet du Capitole

Consécration

Chaussons au pied, port altier, Julie Charlet s’avance dans l’immense salle du Théâtre du Capitole, au bras de son partenaire sur scène Ramiro Gomez Samon. La jeune ballerine vient d’être élevée au rang de danseuse étoile. Un titre honorifique qui représente « l’accomplissement de tout le travail fourni depuis plusieurs années ».

Belle

Vendredi 26 avril, une journée seulement après avoir reçu cette distinction, la première soliste a campé le rôle principal de la Belle, dans la réinterprétation du célèbre conte de Madame Leprince de Beaumont, “la Bête et la Belle”. « Pour la première fois, je n’ai pas quitté la scène un seul instant », se réjouit la jeune femme. Signée par Kader Belarbi, le chorégraphe à la tête du Ballet du Capitole, cette représentation lui a offert l’un des rôles « les plus compliqués » de sa carrière.

Scène

« Je ne vais pas me précipiter dans le cliché en racontant que je suis tombée amoureuse de la danse en m’émerveillant, petite, devant un ballet classique. Tout simplement parce que c’est faux », lance jovialement Julie Charlet. Inscrite aux cours de danse par ses parents, la première soliste avoue avoir eu « quelques facilités » et la chance d’être au « bon endroit au bon moment ».

Tutu

Après avoir foulé le parquet de l’école nationale de danse de Marseille et illuminé la scène du Northern Ballet, à Leeds en Angleterre, la future étoile s’installe à Toulouse. « En 2013, Kader Berlarbi m’a proposé un rôle de soliste », raconte-t-elle. « Je ne connaissais pas du tout cette ville, et quand j’ai auditionné, j’en suis tombée raide dingue. »

Espoir

La jeune femme, en pleine ascension, a déjà enfilé le lourd costume de Madame Butterfly, celui de Giselle ou encore la robe de la Marquise de Merteuil. « J’aimerais continuer à interpréter ces rôles formidables tout en progressant encore et encore, car apprendre tout au long de sa carrière est la définition même du métier. »

Salomé Dubart

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.