Echappée culturelle : Expositions en couleurs et lumières

Augustins1-jorge-pardo_CreditNicolasBrasseur-FestivalInternationalArtToulouse2014

Deux belles expositions, Gordon Seward et Jorge Pardo, à voir ou à revoir, pleines de lumière et de couleurs pour réchauffer l’automne toulousain. Escapades in situ au Pullman Blagnac et aux Augustins.

 

L’été indien est fini, il fait froid sur les plages, les stations de ski n’ouvrent que le 29 novembre, les premiers frimas de la fin d’automne et les jours qui raccourcissent donnent envie de rester au chaud. Que faire ? Vite, une expo, et même deux, pour occuper les longs week-ends et s’évader sans partir…

 

Gordon Seward au Pullman Blagnac

Britannique de naissance mais installé à Toulouse puis dans le Lauragais depuis près de 20 ans, Gordon Seward est un de ces artistes au talent reconnu internationalement mais à l’abord toujours simple et chaleureux. Chaleureux comme ses toiles gaies et lumineuses, qui, du pastel aux techniques mixtes en passant par quelques (rares) dessins, permettent d’apprécier les élans et les vertiges d’un peintre que l’on qualifie parfois de « nouveau fauve ». La couleur et souvent l’inversion chromatique sont omniprésentes dans ses œuvres qui, pour les huiles, associent aussi des perles, des paillettes et autres objets, et renvoient la lumière de leurs éclats. Les sources d’inspiration, elles, suivent les escapades de Gordon et de sa femme Cécile, au bord de la Méditerranée, en Europe de l’Est, au Maroc,… ou dans le temps, ou encore dans la belle campagne lauragaise ou sous forme de natures mortes poétiques et colorées. Exposé dans de nombreuses galeries en France et en Europe, présent dans de nombreuses collections privées de par le monde, sélectionné dans des salons d’art contemporains nationaux, Gordon reste néanmoins fidèle à sa région de cœur : tous les ans, en mai/juin, il tient une exposition personnelle rue Bouquières à Toulouse, pour le plus grand bonheur de ses fidèles amateurs qui suivent son évolution depuis des années et il expose pour la première fois durant cet hiver au Pullman Airport à Blagnac. L’occasion d’aller prendre un verre ou de dîner dans le restaurant méconnu mais excellent de cet hôtel ou de découvrir les œuvres d’un peintre local pour les touristes et voyageurs d’affaire de passage !

 

Hotel Pullman Toulouse Airport

2 Avenue Didier Daurat, 31700 Blagnac

Exposition du 3 novembre 2014 au 4 janvier 2015

 

Jorge Pardo aux Augustins

Allier art contemporain et design au patrimoine roman d’un musée des Beaux-Arts ? Telle était la proposition du Festival International d’Art de Toulouse (qui devrait reprendre son joli nom de Printemps de Septembre lors de la prochaine édition en 2016 !). Jorge Pardo, artiste cubain vivant aux Etats-Unis, à la fois architecte, designer, peintre et sculpteur, a ainsi été invité en 2012 à imaginer une mise en scène de la collection de chapiteaux romans du Musée des Augustins, héritage du patrimoine toulousain du XIIe siècle. Inaugurée lors de l’édition 2014 du FIAT, l’installation / scénographie est un hommage éblouissant à ce joyau de l’art roman, tout en le sublimant. Mise en lumière, éventail de couleurs flamboyantes, luminaires suspendus verts, pourpres, bleus qui trônent au dessus des chapiteaux et bas-reliefs et les enveloppent d’une nouvelle aura de fascination. L’installation de Jorge Pardo, en s’affranchissant du cloisonnement du temps et des formes artistiques et en réunissant les compétences techniques de nombreuses entreprises toulousaines, a réussi son pari : redonner vie et envie de voir une collection presque oubliée, valoriser le patrimoine historique par la création contemporaine et peut-être réconcilier les détracteurs de l’art contemporain avec l’art sous toutes ses formes. A voir et à revoir absolument !

 

Musée des Augustins

Salle des sculptures romanes

Installation visible jusqu’en 2016

21 Rue de Metz, 31000 Toulouse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.