De la culture au militantisme, il n’y a qu’un son

DANCEFLOOR – L’association culturelle La Petite lance son dernier concept de fêtes engagées. Le “Girls don’t cry manifeste” ouvre ainsi sa première scène, samedi 3 février, à la DJ et productrice Emeraldia Ayakashi pour une soirée entre électro et hip-hop. Carte blanche a été donnée à l’association La Petite pour la programmation de l’une des soirées de la Semaine de la culture urbaine. Présenté par le Conseil départemental, l’événement se consacre aux arts de la rue actuels et ouvre pour […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.