[Culture] Le design italien retourne le Bazacle

Expo Bazacle @EspaceEDFBazacle

Electricité. Jusqu’au 3 janvier, l’Espace EDF Bazacle met à l’honneur le grand maître italien Gio Ponti. Architecture, design et industrie, c’est toute l’œuvre de cet artiste éclectique des années 20 qui est à découvrir. Une plongée dans le temps et l’histoire d’un visionnaire.

Par Myriam Balavoine

« Vivere alla Ponti » est née de la rencontre entre la société Molteni&C et l’œuvre de Gio Ponti. L’entreprise italienne, qui fête cette année ses 80 ans, organise une réédition des meubles de l’architecte et designer, disponible à la vente dans son catalogue. L’exposition a été imaginée en collaboration avec Salvatore Licitra de Gio Ponti Archives. Après avoir voyagé à Rome, Venise, Londres et Paris depuis 2 ans, c’est à Toulouse, à l’Espace EDF Bazacle, qu’elle s’installe. Anne-Laure Klein, responsable communication d’EDF en Région Midi-Pyrénées et responsable de la programmation de l’Espace EDF Bazacle, nous explique le travail effectué pour l’accueillir : « L’exposition existait déjà, mais pour la première fois elle s’est établie dans un espace de 500m². Nous avons fait un grand travail de scénographie, afin de recréer l’ambiance de l’époque, rythmer la visite et faire respirer les œuvres… »

C’est un hommage vibrant à ce grand maître italien du design industriel et de l’architecture intérieure du XXème siècle que propose « Vivere alla Ponti », littéralement « Vivre à la Ponti ». Une manière de raconter l’histoire et les réalisations de Gio Ponti, de mettre en valeur ses savoirs faire, et comprendre ses exigences professionnelles et ses solutions techniques. A travers un côté nostalgique, retraçant le contexte historique et culturel des 30 Glorieuses dans lequel ces meubles ont vu le jour, l’Espace EDF Bazacle rend ces réalisations accessibles à chacun, amateur de mobilier ou grand public. « Gio Ponti a révolutionné l’architecture, on pourrait le comparer à Le Corbusier en France. Nous souhaitions rendre attrayant et pédagogique son travail dans un esprit d’ouverture » souligne Anne-Laure Klein. On retrouve dans l’exposition certaines de ses œuvres les plus connues, notamment la chaise en aluminium créée en 1935 pour l’immeuble de bureaux Montecatini de Milan, ou encore la chaise et le fauteuil pliant de la série Apta présentés en 1970 à l’exposition Eurodomus 3 à Milan…

 La plupart de ces infrastructures gigantesques ont près de 70 ans mais n’ont pas vieilli

Si Anne-Laure Klein relève le souci de Gio Ponti de « faire quelque chose de beau et durable », c’est surtout au vu de ses réalisations industrielles. Il a été l’un des premiers à créer des centrales hydrauliques, notamment pour la société Edison, important producteur d’électricité en Italie ayant réalisé le premier éclairage de la Scala de Milan. C’est là que se trouve le lien avec l’Espace EDF Bazacle puisqu’Edison appartient aujourd’hui au groupe EDF. « Il y a très peu de nouvelles centrales hydrauliques en France et en Europe. La plupart de ces infrastructures gigantesques ont près de 70 ans mais n’ont pas vieilli. C’est là tout le génie de Gio Ponti qui a su créer un patrimoine électrique et industriel » explique la responsable communication d’EDF Midi-Pyrénées. Entre photos et croquis d’archives, « Vivere alla Ponti » entretient ce patrimoine et met en lumière à la fois l’Italie, pays créateur de tendance, et le travail de ce designer hors-norme.

 

Le + : Gio Ponti, artiste éclectique, est né en 1891 à Milan et a obtenu son diplôme de l’Ecole Polytechnique de Milan en 1921. L’une de ses réalisations majeures a été la « Casa Elettrica » en 1930, apportant une vision moderne et féministe de la maison du futur. Créant des espaces modulables, Gio Ponti a su innover et révolutionner l’architecture intérieure, avec par exemple, la première cuisine ouverte.

 

Infos pratiques :

Espace EDF Bazacle, 11 quai Saint-Pierre, 31 000 Toulouse.

Jusqu’au 3 janvier 2016 – gratuit – bazacle.edf.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.