[Culture] Festival Toulouse d’été, musiques à 360°

Festival Toulouse d'été

Talents. Du 11 juillet au 5 août, Toulouse résonnera aux sons de toutes les musiques, du classique aux musiques actuelles. Le Festival Toulouse d’été revient pour sa 13e édition avec pour ADN la découverte d’un vivier d’artistes toulousains et régionaux.

En 13 ans, Toulouse d’été a su trouver sa place et s’ancrer dans le paysage culturel toulousain, entre les évènements Rio Loco au début de l’été et Piano aux Jacobins à la rentrée de septembre. « Toulouse avait besoin d’un rendez-vous estival autour de la musique, socle majeur de la ville, qui s’insère dans l’ensemble de l’offre culturelle et l’horizon d’évènements déjà présents toute l’année », souligne Marie Déqué, conseillère municipale de Toulouse déléguée à l’Orchestre, au Théâtre du Capitole et aux musiques. Depuis sa création, c’est donc Alain Lacroix qui en a pris la direction, avec pour objectif de promouvoir des artistes de la scène musicale locale. « L’esprit du festival comporte une réelle mise en avant d’une excellence et de jeunes talents, un repérage de la scène locale et régionale, et ce depuis toujours et dans tous les domaines musicaux. Il va à la recherche de quelque chose, et surtout de découverte », explique-t-il. Cette 13e édition porte bien son nom, ‘‘Musiques à 360°’’.

« Toucher tous les publics, leur proposer de l’inédit, de l’insolite »

De la musique classique à d’autres, plus actuelles, rap, jazz, chanson française etc, le festival s’appuie sur le vivier toulousain et propose une programmation très riche sur 4 semaines. « Nous souhaitons toucher tous les publics, leur proposer de l’inédit, de l’insolite, mettre en valeur le patrimoine toulousain, mais aussi permettre aux musiciens de se rencontrer et d’exporter leurs projets avec une politique d’invitation développée depuis quelques années, comme par exemple cette année la rencontre exceptionnelle des Réunionnais Julian Babou et Didyé Kérgrin », précise Alain Lacroix. Et de fait, les concerts proposés dans le cadre de Toulouse d’été se déroulent dans divers lieux de la ville: le cloitre des Jacobins, la Halle aux grains, l’Auditorium St Pierre des cuisines ou encore le Jardin Raymond VI qui accueille les Pauses musicales en plein air.

C’est Jean-François Zygel qui donnera le coup d’envoi de ce mois musical le 11 juillet avec ses « Portraits à emporter », des improvisations au piano reflétant la personnalité de ceux qui, à la sortie du métro Capitole sur le Square Charles de Gaulle, joueront le jeu et souhaiteront se faire tirer le portrait en musique. À emporter chez soi grâce à un enregistrement sonore. Côté jeune public, c’est Manu Galure, finaliste de la nouvelle star cette année, qui proposera un spectacle autour de comptines à l’Espace Job le 13 juillet. Le 22 juillet, le guitariste classique Thibaut Garcia, jeune talent émergent issu du Conservatoire de Toulouse s’associera à l’Orchestre National du Capitole dirigé par Tugan Sokiev pour une belle rencontre symphonique. « Il s’agit aussi de faire revenir à Toulouse des talents qui ont commencé ici et ont aujourd’hui une carrière internationale, de suivre ces artistes », commente le directeur de Toulouse d’été. Le tout avec une tarification attractive et de nombreuses prestations gratuites. Une belle façon de passer quelques semaines d’été. N’oubliez pas de réserver!

 

Infos : Toulouse d’été

Du 11 juillet au 5 août

11 euros / réduit: 8 euros

www.toulousedete.org

 

Le + : Solidaire

Toulouse d’été, c’est aussi un partage avec le plus grand nombre et dans tous les lieux. Grâce à l’engagement des artistes et de toutes les équipes du festival, une semaine supplémentaire est dédiée aux publics empêchés: les hôpitaux, les maisons de retraite, et les maisons d’arrêt notamment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.