Un contre la montre à Toulouse pour le Tour de France 2021 ?

Au lendemain du départ de Bruxelles, le Tour de France a une nouvelle fois démontré le rayonnement qu’il apporte aux villes qui l’accueillent. 500 000 spectateurs rassemblés pendant les deux jours, 12,7 millions de téléspectateurs au moment du sprint final de la première étape. Le contre la montre par équipe de ce dimanche a particulièrement mis à l’honneur la capitale européenne avec un parcours de 27 kilomètres, entièrement urbain, offrant aux Wallons une deuxième après-midi entière d’exposition médiatique mondiale.

Egan Bernal
©ASO-Pauline Ballet

Accueillir le départ du Tour en 2021, pour rendre hommage aux 20 ans de l’explosion de l’usine AZF, aurait pu être symbolique. Imaginez un départ de chrono individuel (prologue) depuis le Cancéropole puis sur le tracé du téléphérique livré un an plus tôt. Cela aurait été une occasion idéale de montrer la transformation de la Ville rose au cours de ces 20 années. Un moment de rassemblement des Toulousains par delà les catégories sociales et les clivages politiques. Quel meilleur événement qu’un départ du Tour 2021 à Toulouse pour montrer cela ?

Occasion ratée. Dès juillet dernier, une indiscrétion d’Emmanuel Macron de passage sur le Tour 2018 laissait entendre qu’après Nice en 2020, ce serait Copenhague en 2021. Christian Prudhomme, directeur de la Grande Boucle, l’a confirmé depuis par ces mots contre lesquels Toulouse ne peut pas lutter : “Copenhague est la ville la plus cyclable au monde.”

Au jeu des hypothétiques parcours cyclistes dans Toulouse, il y a pourtant de quoi faire. Le préjugé selon lequel notre ville ne disposait pas d’avenues suffisamment grandes a été balayé par les derniers parcours urbains que le Tour a su se frayer dans les principales villes de France et parfois d’Europe. Une arrivée de contre la montre individuel sur les allées Jules-Guesdes, le long du Quai des savoirs, aurait le mérite de faire connaître au monde entier notre ville sous le surnom de “Ville de la Connaissance”.

L’occasion de faire briller Toulouse sur le tour 2021 n’est peut-être pas finie pour autant. Cette année, deux autres villes après Bruxelles seront mises à l’honneur par des étapes qui leur seront consacrées. Pau accueillera le 19 juillet le contre la montre individuel qui sera probablement un des tournants du Tour 2019. Nîmes, le 23 juillet, offrira l’une des images inoubliables de ce parcours avec la traversée du pont du Gard.

Alors, Toulouse sera-t-elle l’étape où se décidera le la victoire du Tour de France 2021 ? Les journées du 17 et 18 juillet 2019 durant lesquelles les coureurs passeront dans la Ville rose seront déterminantes pour répondre à cette question dans l’esprit du directeur du Tour de France.

Benjamin Cayrecastel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.