Tour de France. Caleb Ewan s’impose au sprint à Toulouse

Les fusées s’en sont données à coeur joie dans la capitale européenne de l’aérospatial. C’est le sprinter Caleb Ewan (Lotto-Soudal) qui s’est imposé d’un boyau pour cette 11e étape dont l’arrivée était prévue aux alentours de 17h30 à Toulouse.

Préparation de la rampe de lancement des fusées du Tour de France 2019 à Toulouse © Benjamin Cayrecastel

L’étape était favorable aux sprinters et à leur trains, chargés de les lancer à près de 70 kilomètres/heure dans les derniers hectomètres. À ce jeu, c’est l’Australien Caleb Ewan de l’équipe Lotto-Soudal qui s’est montré, aujourdhui, le plus fort. Celui-ci s’est imposé sur le fil devant Dylan Groenewegen. Elia Viviani et Peter Sagan n’ayant jamais pu inquiéter les deux coureurs.

Le Tour à la maison pour deux jours

Le Tour de France est entré dans la métropole par Flourens et Balma ce mercredi après-midi. Parmi les quatre coureurs qui ont animé le début d’étape, le public a particulièrement apprécié l’effort du Toulousain Anthony Perez de l’équipe Cofidis qui a lancé cette échappée dès le premier kilomètre, faisant ainsi honneur à son passage “à la maison”. Ce sont ensuite les équipes de sprinteurs qui on pris le relais et dévalé à une vitesse surréaliste l’avenue de Castres. Au moment de virer, à l’angle de la place Dupuy et des boulevards, les trains étaient déjà bien en place pour foncer vers l’arrivée à Compans-Caffarelli. C’est Caleb Ewan de l’équipe Lotto-Soudal qui a réglé ce magnifique emballement final devant Dylan Groenewegen, Elia Viviani et Peter Sagan.

Si cette étape ne provoquera pas de changements aux différents classements (les maillots vert, à poids, blanc et jaune sont inchangés) elle a en revanche marqué les Toulousains qui se sont rassemblés nombreux pour voir passer la caravane et les coureurs. Antoinette, bijoutière de la Place Dupuy était ravie de voir passer le peloton devant sa boutique. “Ça me rappelle des souvenirs d’enfance, le Tour passait devant la maison de mes parents presque chaque année. Je n’aurais pas imaginé revivre un tel moment. J’espère aussi que ça fera connaître notre quartier”.

La victoire du “Tour au pied des tours”

Un autre quartier attend avec impatience le passage du peloton. Jeudi matin le départ sera donné devant le Stadium mais c’est surtout le passage par Bagatelle qui marquera ce début d’étape. “Le Tour au pied des tours” est attendu depuis près de 10 ans par les habitants du quartier. Il faut remonter à 2013 et une pétition portée par l’association Média Pitchounes pour comprendre l’importance de l’événement. Le Maire de Toulouse de l’époque, Pierre Cohen, avait dès ce moment appuyé cette initiative auprès de Christian Prudhomme. Il a pourtant fallu la persévérance d’un groupe déterminé et le soutien des équipes municipales successives pour que les organisateurs du Tour de France exaucent enfin ce voeu. Le but de ces petits toulousains devenus grands ? Faire parler de leur quartier de façon positive. Ce sera jeudi une grande fierté pour la ville que de mettre un quartier prioritaire à l’honneur pour le passage du Tour de France.

Alors tous à Bagatelle, jeudi matin, pour voir passer le Tour au pieds des tours.

Benjamin Cayrecastel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.