TO XIII – Swinton Lions : Les Toulousains tournés vers la demie

Dans l’ultime match de phase régulière, le Toulouse Olympique s’impose face à Swinton et peut désormais se concentrer à 100% sur la demi-finale à domicile de samedi prochain (23/09) à 15h30 face à Dewsbury. Avec 21 victoires (en 30 matchs), dont 6 (sur 7) dans ce Championship Shield, les Toulousains ont réalisé une saison pleine. Contre Swinton, malgré 6 joueurs titulaires laissés au repos, les Olympiens ont réalisé une première mi-temps de haut niveau (26-6) avant de baisser de régime ensuite, certainement la tête déjà aux phases finales. Au final, ils s’imposent sur le score de 38 à 34.

Rhys CURRAN et le TO lancés vers la demie © Bernard RIEU
Rhys CURRAN et le TO lancés vers la demie © Bernard RIEU

Très bien emmenés par leur stratège Johno FORD, les locaux réalisent un 1er acte de très bonne facture, avec des envolées caractéristiques de leur jeu. Ils inscrivent 5 essais, contre 1 seul pour les Lions, et ce malgré 10 minutes passés à 12, suite à l’exclusion temporaire, et sévère, de Con MIKA. C’est Bastien ADER qui ouvre le score dès la 2ème minute, suite à un “une-deux” gagnant avec Kuni MINGA. Con MIKA enchaine, profitant d’une libération de balle d’Ugo PEREZ. 10-0.

WATERWORTH réduit la marque au ras du tenu, profitant de l’infériorité numérique des adversaires, mais les Olympiens reprennent rapidement leur marche avant. Tony MAUREL, repositionné à l’arrière, met à profit un retour intérieur de son ouvreur. Johno FORD s’illustre une nouvelle fois avec un petit coup de pied par-dessus la défense qu’il récupère lui-même, avant de trouver Kalausa Jnr LEHA pour la finition.

Enfin, Rhys CURRAN clôt la marque avant la pause, en récupérant une “transversale” de Louis JOUFFRET. 26-6.

Swinton montre son (beau) jeu

Au retour des vestiaires, les Toulousains baissent assez logiquement de régime au vu des échéances à venir et les visiteurs en profitent pour faire étalage de leurs belles velléités offensives. Le Frenchy des Lions, BERGAL, puis WHITE réduisent coup sur coup la marque. 26-16. Sur une belle combinaison, Kuni MINGA redonne de l’air aux siens. 32-16.

Néanmoins, la 2ème mi-temps est bien Anglaise. NICHOLSON, PAISLEY et BUTT profitent du laxisme de la défense locale, et d’une nouvelle exclusion temporaire (Johno FORD), pour ramener les leurs à 2 petits points. 32-30.

Le retour sur le terrain de ses piliers titulaires remet de l’ordre dans les rangs Olympiens, et c’est même l’un d’eux, Clément BOYER, qui scelle le sort de la rencontre à la faveur d’un essai alliant vitesse et puissance. 38-30. HANKINSON inscrit en toute fin de match, les derniers points de la saison de son équipe. 38-34 score final.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.