Rodez jouera ses premiers matchs de Ligue 2 au Stadium de Toulouse

Promu en Ligue 2, Rodez Aveyron Football Club s’est vu dans l’obligation de réaménger son stade historique, afin d’être en adéquation avec les normes de sa nouvelle division. En attendant la fin des travaux, le Stadium où joue habituellement le Toulouse Football Club lui offre l’hospitalité…

Rodez Aveyron Football Stadium © I-Sanguinez
Le Rodez Aveyron Football jouera au TFC les premiers matchs à domicile de la saison 2019/2020 © I-Sanguinez

Les supporters ruthénois n’auraient pu rêver mieux. A l’occasion de son 90ème anniversaire, le club occitan a été sacré champion de National, décrochant ainsi son billet pour la seconde division française. Une saison historique ! Pourtant, une fois l’euphorie retombée, un problème de taille est apparu. Le stade Paul-Lignon, construit au lendemain de la 2nd Guerre mondiale, n’est pas aux normes pour accueillir les rencontres de Ligue 2.

Au coeur des préoccupations, le calendrier. Les dirigeants du club aveyronnais ont jusqu’au 26 juillet, date d’ouverture du championnat, pour achever les travaux de réaménagements. Une mission tout bonnement impossible. S’est alors dessinée la possibilité pour les Ruthénois de jouer leurs premiers matchs à domicile… à Bastia !

Le Stadium ouvre ses portes à Rodez… pour 62.000 € la journée

L’expatriation des Sangs et Or sur l’île de Beauté apparaît toutefois comme une solution inconcevable aux yeux de Carole Delga, présidente de l’Occitanie, et Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole. Au terme de longues négociations avec Toulouse Métropole, propriétaire de l’enceinte, un accord a été trouvé vendredi 14 juin. Le club de Rodez disputera son début de saison au sein de l’emblématique arène du TFC, au grand soulagement de son président, Pierre Olivier Murat : “On a été très bien accueilli en Corse… Mais jouer au Stadium, c’est formidable ! Pour l’image de la Région, bien sûr. Mais aussi pour tous les Aveyronnais, qui vont pouvoir venir supporter le RAF près de chez eux”.

Par chance, les calendriers respectifs de Rodez et du TFC ne se chevauchent pas. Les Violets joueront donc à l’extérieur lorsque les hommes de Pierre Olivier Murat fouleront la pelouse toulousaine. Au regard de l’avancée des travaux à Paul-Lignon, ce compromis devrait s’achever le 8 novembre, soit après cinq rencontres délocalisées. Si tout semble rentrer dans l’ordre pour le nouveau club de Ligue 2, son modeste budget de huit millions d’euros en prend un coup : “La redevance demandée s’élève à 62.767 € par match, auxquels il faut ajouter une part variable de 5 % de la billetterie”, précise Vincent Terrail-Novès, vice-président de Toulouse Métropole en charge des sports et des loisirs. Additionnés aux frais annexes de transports, sécurité ou utilisation des écrans, chaque match représentera une enveloppe approximative de 100.000 € pour le club.

Emmanuel Clévenot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.