5 000 SDF à Toulouse, les associations sonnent l’alarme

Le mois dernier, la mairie de Toulouse initiait pour la première fois un recensement des personnes sans domicile fixe. Le bilan provisoire fait état de 5 000 personnes en situation d’hébergement précaire.

5 000 SDF à Toulouse, les associations sonnent l'alarme ©Garry-Knight
Sans-abri – ©Garry-Knight

Plus de 5 000 ! C’est le nombre de personnes sans domicile fixe recensées en mars 2019 par plusieurs associations toulousaines. Initié par la cellule Logement d’abord de la mairie et le Service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO) de la Haute-Garonne, ce premier comptage des SDF de la Ville rose devrait servir à donner de la visibilité à ces personnes dans le besoin.

De nombreux bénévoles de la mairie, des Restos du cœur, du Secours populaire et d’autres associations de la ville ont répondu à l’appel, et sont donc arrivés à ce triste constat : au total, entre 4 800 et 5 400 personnes seraient en situation d’hébergement précaire à Toulouse. « D’après nos estimations, le nombre de SDF pourrait même dépasser les 6 000 », indique Francis Bornet, responsable de la rue aux Restos du cœur. « Nous avons arrêté le chiffre à 1 000 pour les personnes habitant en squat, mais il est difficile d’établir un bilan exact. »

Thomas Couderette, membre du Collectif d’entraide et d’innovation sociale (Cedis 31), détaille ces données : « Nous avons rencontré environ 170 personnes dans la rue, 600 dans des bidonvilles, environ 1 500 dans des hôtels et 1 500 de plus en centres d’hébergement et de réinsertion sociale. »

À la vue de ces chiffres, certaines associations n’ont pas tardé à réagir. « Nous sommes passés de 300 à 450 repas par jour distribués par les Restos du cœur à Toulouse. Nous pensons parvenir à 500 dans les prochains jours », déclare Francis Bornet. Des opérations inter-associatives seront également organisées cet été pour venir en aide aux plus démunis.

Hugo Bernabeu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.