[Dossier] PaRéO, un diplôme pour apprendre à choisir

Offrir une année de transition entre le lycée et la fac pour donner la possibilité aux jeunes étudiants de mieux se connaître afin de trouver leur voie. Tel est le but de PaRéO, le passeport vers la réussite et l’orientation, un ovni pédagogique.

orientation lycée
© DR

 

Plutôt que de se lancer par défaut dans le droit, l’histoire ou la médecine, pourquoi ne pas passer une année à apprendre à s’orienter ? C’est le pari lancé en 2015 par l’université Paris Descartes avec le diplôme universitaire PaRéO. « À la base, le but était de trouver une solution concrète au décrochage en première année, mais très vite nous avons voulu agir en amont pour proposer une alternative aux lycéens qui ne savent pas quoi faire après le bac. Notre idée est justement de dire que ce n’est pas grave de ne pas savoir. L’orientation ne tombe pas du ciel, il faut apprendre à élaborer une stratégie pour être autonome dans ce choix », explique Marion Petipré, chargée de mission réussite à l’université Paris Descartes et directrice du programme. PaRéO est ainsi éligible au dispositif Admission Post-Bac (désormais Parcoursup) depuis 2016. Ce diplôme est articulé autour de plusieurs axes : consolider les compétences du socle commun, développer la culture générale, acquérir la méthodologie du travail universitaire et construire un projet d’études.

« Un an pour vivre de multiples expériences, résume Marion Petipré. Ils découvrent des matières, font des stages d’immersion, organisent collectivement un forum des métiers … C’est très dense ». Durant l’année, les étudiants choisissent entre deux parcours (science ou société) et passent en fin de diplôme un grand oral devant un amphi rempli, pour se confronter à eux-mêmes. Dès la troisième rentrée, PaRé0 a reçu plus de 900 candidatures. 160 élèves ont été retenus via des épreuves et entretiens visant à découvrir la personne au-delà de son dossier. Le taux de réussite du diplôme est de 70 %, chiffre qui caractérise d’ordinaire le taux d’échec en première année universitaire. « Mais ce n’est pas notre seul critère de réussite. Nous observons par exemple une très forte diminution de l’impact des parents dans le choix d’orientation », précise la directrice. Si PaRéO donne accès à toutes les licences de Paris Descartes, il n’est pas destiné seulement à poursuivre ses études à l’université et ouvre des portes vers les DUT, BTS, « ou même le compagnonnage, lance Marion Petipré. Nous essayons de construire tout un réseau de partenaires pour ouvrir le champ des possibles et que l’initiative essaime partout en France ».

Dossier “Orientation scolaire : des pistes pour trouver sa voie” :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *