La Bièrothèque, une nouvelle cave à bières avec 400 breuvages en rayon

400 bières en bouteille, 11 à la pression… Un nouveau temple du houblon, qui fait aussi office de bar et de restaurant, a ouvert ses portes dans le quartier Gramont à Toulouse.

La Bierotheque la nouvelle cave à bieres avec 400 breuvages en rayon

Le goût pour le houblon n’en finit plus de grandir. En même temps que le nombre de brasseurs artisanaux, les temples de la bière se multiplient à Toulouse et dans ses environs. Après avoir ouvert le Délirium Café il y a un an en centre-ville, l’équipe à la tête du plus important bar à bière de France s’est lancée depuis le début du mois de janvier dans un nouveau projet d’envergure dans la zone commerciale de Gramont, près de Balma.

La Bièrothèque, qui sera officiellement inaugurée ce jeudi 31 janvier, revendique ainsi 400 références de bières en bouteille à emporter ou à consommer sur les lieux et 11 tirages pression. « L’idée est d’être le plus large possible dans les propositions avec une grande place accordée aux produits artisanaux et locaux, mais aussi à des cuvées plus rares issues de nombreux pays que nous avons envie de faire découvrir », présente Claire Barbier, chargée du marketing de la Bièrothèque. Comme les livres dans une bibliothèque, les bouteilles sont ici classées par ordre alphabétique et par pays d’origine.

Bistronomie, tapas et quizz

Elles y côtoient une sélection de 300 vins et spiritueux. Car si l’enseigne met la bière sous les projecteurs, elle entend aussi être un véritable lieu de vie qui diversifie les propositions. « Le pari de ce nouveau projet était également de s’installer volontairement dans une zone commerciale où beaucoup de monde circule, mais où peu d’animations sont offertes. L’idée est de dynamiser le secteur », précise Claire Barbier.

« Une ambiance aussi chaleureuse que dans un bar du centre-ville »

En plus de son imposante cave, la Bièrothèque fait donc office de restaurant le midi, en mode bistronomie. Les plats au menu (coq au vin, carpaccio de bœuf, truite à la milanaise…) sont tous faits maison à base de produits frais. Et le soir, place aux tapas, à grand renfort de fromage et de charcuterie. « Nous misons également beaucoup sur l’événementiel avec des afterworks et des soirées animées. Les mercredis sont consacrés aux dégustations, la plupart du temps en présence d’un brasseur, et les jeudis nous organisons de grands quizz. Nous voulons proposer une ambiance aussi chaleureuse que dans un bar du centre-ville », poursuit Claire Barbier.

Passion bière

Pour illustrer cette diversité des usages, l’établissement a misé sur une décoration mixant les matières. Le bois, en premier lieu, à travers les tonneaux récupérés auprès de célèbres marques d’alcool et transformés en table. Mais aussi le fer, pour les étagères qui accueillent les bières, vins et spiritueux. Un savant dosage de modernité et d’artisanat qui a déjà séduit une clientèle d’actifs travaillant dans les alentours. Et attiré les ‘’beer geek’’, véritables passionnés en quête de nouveautés ou de produits rares. Pour eux, l’établissement organise régulièrement des ‘’tap takeover’’, des événements éphémères consistant à faire découvrir une bière artisanale à la pression avec un seul et unique fût. Ou l’art d’aiguiser la curiosité.

La Bièrothèque, 90 chemin de Gabardie, 31200 Toulouse, www.labierotheque.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.