[Dossier] Ils réinventent les soirées toulousaines

Cette semaine, la rédaction du Journal Toulousain s’est penchée sur ces acteurs qui réinventent les soirées toulousaines. 

CLUBBER EN DÉBUT DE SOIREE.

The waiting room
©MONXY

Depuis 2013, l’association toulousaine La Petite, organise des soirées atypiques baptisées les “Waiting Room”. Ces concerts de musique électronique se déroulent de 19 h 30 à 23 h 30 et investissent des lieux inattendus du patrimoine (chapelles, musées, friches industrielles…). «On utilise les codes du clubbing et on les renverse, on invite des artistes qui jouent en général après minuit» explique Robin Plusquellec, le directeur artistique. «À la base le club est un lieu de partage et de parité on veut re-sensibiliser le public à cet état d’esprit». Pour désamorcer les plaintes éventuelles, l’association glisse toujours un carton d’invitation aux riverains une semaine avant. Prochaine Waiting Room, le 22 février.

DES CONCERTS LE DIMANCHE.

parenthèses acoustiques
©WillTM

Pas de câble, de micro, ni d’enceintes, juste des instruments, une scène et des tapis au sol. C’est dans cette ambiance cosy que les “Parenthèses acoustiques” proposent des concerts acoustiques pour découvrir des artistes locaux. Un format original qui évacue d’emblée tout risque de nuisance sonore. «Les groupes émergents ont de plus en plus de difficultés à trouver des dates et des lieux pour jouer, l’idée était de leur offrir un espace et un format inhabituel», explique Julien Oliba, bénévole. Organisés le dimanche à 16 heures chez le magasin ADHF à Saint-Cyprien, ces rendez-vous se répètent 3 ou 4 fois par an. Les spectateurs repartent avec un enregistrement et les artistes avec la somme récoltée.


À lire aussi dans le dossier de cette semaine :

Quelles solutions pour concilier bruit et sommeil ?

Bonjour la Nuit veut réveiller le dialogue

Les bars toulousains ouvrent la chasse au son

La nuit : une affaire publique. 

Toulouse fait-elle trop la fête ? 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.