[DOSSIER] ZEBU raccompagne ceux qui ne peuvent pas prendre la route

Pour limiter le nombre de morts sur les routes le week-end, l’association tarnaise pour la prévention des accidents chez les jeunes (Apaj) a mis en place le service Zebu pour raccompagner les conducteurs qui ne peuvent pas prendre le volant en toute sécurité. – Thanina Abdoun

SOLUTION SEMAINE Zebu
DR



Dans le département du Tarn, le service ZEBU, créé par l’Association pour la prévention des accidents chez les jeunes (Apaj), ramène jusqu’à leur domicile les conducteurs alcoolisés ou trop fatigués pour prendre le volant. Le programme a été mis en place en 1995 «pour remédier à l’hécatombe sur les routes à l’époque où l’on était encore à plus de 8 000 morts par an», explique Jean-François Castilla, président de l’association.

 « Pas un service de taxi »

Il fonctionne les vendredis et samedis soir et les veilles de jours fériés de 23 heures à 6 heures du matin. Les personnes qui ne sont pas en état de conduire peuvent faire appel gratuitement à Zebu. Deux bénévoles se rendent alors à l’adresse renseignée et raccompagnent l’automobiliste jusqu’à son domicile. Ce sont ainsi entre 150 et 180 personnes que les 18 bénévoles prennent en charge tous les ans. Soit potentiellement « autant de vies sauvées », précise le président de l’association. Zebu n’est cependant « pas un service de taxi » et « ne pousse pas à la consommation d’alcool ». « Il doit être un dernier recours et non une solution aux soirées trop arrosées », insiste-t-il.

L’Apaj mène également de nombreuses actions dans les établissements scolaires, auprès des collégiens et des lycéens, dans les entreprises et dans les Maisons de jeunes et de la culture (MJC) pour sensibiliser aux dangers sur les routes. Financée entre autres par la préfecture du Tarn, par les stages de récupération de points qu’elle organise ou encore par les dons qu’elle reçoit, l’association ne possède pour l’instant qu’un seul véhicule pour assurer son service Zebu dans tout le Tarn. Aucun dispositif similaire n’est pour l’heure présent à Toulouse ou en Haute-Garonne. Peut-être une idée à creuser?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *