mardi 22 juin 2021

Contact

SantéCovidanosmie.fr : l’application qui optimise la rééducation après la perte de l’odorat

Covidanosmie.fr : l’application qui optimise la rééducation après la perte de l’odorat

Une étude scientifique démontre l’efficacité de l’application dans la rééducation olfactive, suite à une perte d’odorat (anosmie).

odorat
73 % des patients rapportent une amélioration significative de leur trouble. © Laëtitia Soula.

Conçue pour apporter conseils et suivi personnalisés aux patients en phase de rééducation olfactive suite à la diminution ou à la perte complète de l’odorat liée à l’infection à la Covid-19, l’application Covidanosmie.fr a fait l’objet d’une étude clinique « conduite sur 548 patients qui présentaient une anosmie persistante depuis 1 à plus de 12 mois après l’infection ».

Des résultats prometteurs

Les résultats intermédiaires de l’étude sont « prometteurs ». En effet, sur les 548 patients ayant suivi le protocole sur 28 jours de rééducation en moyenne, « 73 % d’entre eux rapportent une amélioration significative de leur trouble (et 78% au-delà de 75 jours de rééducation) ; 67 % des patients présentant une anosmie de plus de 6 mois observe une amélioration. Il n’y a eu aucun effet secondaire de la rééducation chez 70% des patients, des effets légers chez 25%, modérés chez 4,5% et des effets nécessitant l’arrêt chez seulement 0,5% ».
L’étude clinique vient d’être publiée dans la revue scientifique Journal of Medical Internet Research. Elle a été conduite par une équipe de recherche pluridisciplinaire (Institut inter-régional de cancérologie Jean Bernard au Mans, Faculté de Santé d’Université de Paris, CHRU et Université de Tours, CNRS), avec la coopération de membres de l’association de patients anosmie.org et la startup Kelindi qui a développé l’application.

Les conséquences de l’anosmie

L’étude précise que « les conséquences de l’anosmie sur la vie des patients sont importantes puisque 25% d’entre eux sont également touchés par une dénutrition et 30 % par des symptômes dépressifs liés à l’anosmie ». Le programme de rééducation olfactive consiste à combiner l’utilisation, deux fois par jour, d’huiles aromatiques à haute concentration et un module de stimulations visuelles. « L’application indique quotidiennement au patient l’ordre dans lequel il doit utiliser ces huiles, comment il doit procéder, et plusieurs fois par semaine, l’invite à renseigner un questionnaire permettant la mesure et le suivi individuel des progrès ». À ce jour plus de 9 000 patients français utilisent l’application.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img