lundi 25 octobre 2021

Contact

OccitanieCovid-19 : le nombre cas baisse régulièrement en Occitanie. Bilan.

Covid-19 : le nombre cas baisse régulièrement en Occitanie. Bilan.

L’Agence régionale de santé fait le point sur la situation sanitaire liée au Covid-19, en Occitanie. 350 cas positifs sont signalés chaque jour à l’assurance maladie depuis vendredi dernier.

L’Agence régional de santé (ARS) alerte sur la gravité de la situation sanitaire liée au Covid-19 en Occitanie CC-Matthew-Afflecat-Pixabay
CC-Matthew-Afflecat-Pixabay

274 000 tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés ces sept derniers jours dans la région Occitanie. 0.9 % d’entre eux reviennent positifs. Cela représente un recul d’une centaine de cas quotidiens en une semaine. Parallèlement, les services hospitaliers dénombrent 616 hospitalisations en cours, dont 123 sont actuellement en réanimation. Au total, 5 174 Occitans sont décédés du coronavirus depuis le début de l’épidémie, dont 902 en Haute-Garonne. Département dans lequel l’Agence régionale de santé (ARS) compte 161 personnes hospitalisées, dont 29 en réanimation.

Concernant la vaccination, 77.5% de l’ensemble de la population régionale a notamment reçu une première injection. Au total, 8.5 millions de doses ont été administrées en Occitanie depuis le début de la campagne. Cette dernière continue en sensibilisant les plus fragiles à recevoir une troisième dose.

Un rappel dès maintenant pour tous les plus fragiles

La vigilance reste d’actualité face à une épidémie qui n’est pas terminée. Le virus circule moins, mais le nombre de cas graves diminue encore très progressivement à l’hôpital et il n’a pas encore atteint les niveaux les plus bas observés au préalable. Les derniers indicateurs de l’Insee sur la surmortalité observée en Occitanie au cœur de la 4e vague cet été, nous rappellent aussi l’impact de ces pics épidémiques sur les plus fragiles. Pour limiter ces impacts, toutes les personnes qui présentent le plus de risques de développer des complications sont appelées à un rappel de vaccination. Ce rappel doit être effectué au moins 6 mois après la dernière injection. Pour les plus de 65 ans et tous ceux dont l’état de santé est plus fragile, le bon réflexe est de prendre rendez-vous rapidement avec un professionnel de santé de proximité ou un centre de vaccination.

Source : communiqué de l’ARS

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img