lundi 2 août 2021

Contact

Tarn-et-GaronneActualités du Tarn-et-GaronneTarn-et-Garonne : une commerçante envoie des chaussures usagées au gouvernement

Tarn-et-Garonne : une commerçante envoie des chaussures usagées au gouvernement

Une commerçante Tarn-et-Garonnaise dont l’enseigne de chaussures reste portes closes a décidé d’exprimer son mécontentement. Christelle Osellame réclame la réouverte des boutiques jugées “non-essentielles” par le gouvernement et lance une action coup de poing. 

De nombreux commerces jugés "non-essentiels" par le gouvernement restent portes closes en raison de l'épidémie de Covid-19 dans le Tarn-et-Garonne.
De nombreux commerces jugés “non-essentiels” par le gouvernement restent portes closes en raison de l’épidémie de Covid-19 dans le Tarn-et-Garonne. Crédits : ©CC Krzysztof Golik-Wikimedia.

Elle envoie des chaussures usagées accompagnées d’un petit mot au gouvernement. Christelle Osselame, commerçante de chaussures “Les Souliers du Marché” sur les marchés du Tarn-et-Garonne, en expédiera quelques unes dès ce lundi 26 avril. Mécontente de la fermeture des boutiques jugées “non-essentielles” depuis la début de l’épidémie, elle lance son action coup de poing pour montrer l’importance des commerces fermés.

Christelle Osselame a mis à contribution ses clients et clientes pour collecter un maximum de chaussures usagées. D’autres envois devraient suivre en fonction de la collecte et souhaite étendre son action au niveau national. Pour cela, un groupe de commerçants détaillants de chaussures a vu le jour sur les réseaux sociaux, notamment via Facebook. Ils souhaitent « forcer la réouverture des commerces au 3 mai, date annoncée par Emmanuel Macron ». Dans les colonnes de la Dépêche du Midi, Christelle Osselame semble s’inquiéter du report de cette date au 17 mai. Elle espère que d’autres commerçants suivront le mouvement. L’objectif : garantir la sauvegarde des petites boutiques indépendantes et non franchisées.

Nina Hossein

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img