vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
OccitanieTarn-et-GaronneCovid-19 : situation sanitaire et nouvelles mesures dans le Tarn-et-Garonne

Covid-19 : situation sanitaire et nouvelles mesures dans le Tarn-et-Garonne

La situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 se dégrade dans le Tarn-et-Garonne avec un taux d’incidence de 1 506 cas pour 100 000 habitants : de nouvelles mesures sont donc mises en place.

prévention Covid-19 Tarn-et-Garonne mesures
La situation sanitaire liée à la Covid-19 se dégrade dans le Tarn-et-Garonne. La préfecture présente les nouvelles mesures © Pixabay

Le Tarn-et-Garonne affiche des indicateurs épidémiologiques toujours très élevés. Le taux d’incidence de la Covid-19 atteint 1 506 cas pour 100 000 habitants en moyenne et le taux de positivité des tests s’élève à 15,4 %. Le département compte une cinquantaine de patients hospitalisés à cause de la maladie, dont 14 en soins critiques. Pour tenter de limiter la propagation du virus, et suite aux dernières décisions gouvernementales, la préfecture du Tarn-et-Garonne a décidé d’actualiser certaines mesures. Les voici.

Allègement des mesures de tests en milieu scolaire

Depuis la rentrée scolaire, le cycle de dépistage des enfants a été modifié par les autorités sanitaires. Si un élève vacciné ou âgé de moins de 12 ans se révèle positif, il doit s’isoler sept jours. Toutefois, cet isolement peut être levé au bout de cinq jours en cas de test antigénique ou PCR négatif, et si aucun signe clinique d’infection n’apparaît.

Si un élève de plus de 12 ans, non vacciné, est positif à la Covid-19, il doit s’isoler durant dix jours. Cet isolement peut s’arrêter au bout de sept jours si un test antigénique ou un test PCR se révèle négatif et si aucun symptôme n’est apparu.

En cas de contact avec la Covid-19, un élève de moins de 12 ans ou vacciné peut continuer d’aller en cours, tout en réalisant des tests. Un élève de plus de 12 ans qui n’est pas vacciné, lui, doit s’isoler sept jours et réaliser un test à l’issue de l’isolement.

Garde des enfants de soignants en cas de fermeture des classes dans le Tarn-et-Garonne

Dans le Tarn-et-Garonne, de nouvelles mesures sont mises en œuvre pour la garde des enfants des soignants en cas de fermeture d’une classe pour cause de Covid-19 ou par manque de personnel. À compter de ce lundi, cinq pôles d’accueil sont prévus : un à Castelsarrasin, un à Valence-d’Agen, un à Caussade et deux autres à Montauban.

Dans certains cas, l’accueil de l’enfant pourra également être fait dans les écoles s’il se présente avec un test négatif. Pour les plus petits (moins de trois ans), les parents sont invités à exprimer leur besoin de garde sur le site monenfant.fr afin que la Caisse d’allocation familiale (Caf) les réoriente vers le relais petite enfance le plus proche.

Soutien financier aux entreprises impactées par la reprise de la Covid-19

Le dispositif “coûts fixes” est déployé durant tout le mois de janvier dans le Tarn-et-Garonne. Il consiste à aider financièrement les entreprises les plus impactées par la crise sanitaire, dès lors qu’elles perdent plus de la moitié de leur chiffre d’affaires par rapport au même mois en 2019. Pour rappel, les discothèques sont remboursées en intégralité de leurs pertes d’exploitation.

Une aide “renfort” est déployée pour les entreprises dont l’activité est interdite d’accueil du public suite à des restrictions sanitaires. Les conditions : l’entreprise a été créée avant le 31 janvier 2021, elle fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public depuis au moins décembre 2021 et a perdu plus de la moitié de son chiffre d’affaires. Les demandes d’indemnisation doivent être faites sur le site impots.gouv.fr.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img