jeudi 4 mars 2021
Tarn-et-Garonne Actualités du Tarn-et-Garonne 2 sénateurs du Tarn-et-Garonne signent la demande de réouverture des restaurants

2 sénateurs du Tarn-et-Garonne signent la demande de réouverture des restaurants

65 sénateurs, dont Pierre-Antoine Lévi et François Bonhomme du Tarn-et-Garonne, ont adressé un courrier au président de la République demandant la réouverture des restaurants le midi. Une précédente initiative du genre est restée lettre morte.

tarn-et-garonne restaurants réouverture
65 sénateurs, dont deux du Tarn-et-Garonne, ont adressé un courrier à Emmanuel Macron demandant la réouverture des restaurants le midi. © Pixabay

Alors que la situation sanitaire s’améliore lentement, 65 sénateurs ont adressé, jeudi 18 février , un courrier au président de la République Emmanuel Macron pour demander la réouverture des restaurants à la mi-journée. Parmi eux, Pierre-Antoine Lévi et François Bonhomme, sénateurs du Tarn-et-Garonne.

Dans ce courrier, ils écrivent : « Monsieur le président de la République, nous vous demandons de bien vouloir réexaminer la demande de réouverture des restaurants sur le temps de midi en appliquant des mesures sanitaires adéquates, ce que les restaurateurs eux-mêmes n’ont d’ailleurs jamais refusé. »

Ils estiment qu’à l’usage, « le couvre-feu apparaît plus pénalisant que le confinement pour les restaurateurs. En effet, dès 18 heures, seule la livraison est autorisée, favorisant dès lors les fast-foods et plateformes de livraison dans les zones urbaines, au détriment des restaurateurs indépendants et des territoires ruraux. »

Un premier courrier pour la réouverture des restaurants resté lettre morte

Ce n’est pas la première fois que des sénateurs écrivent au président de la République pour demander la réouverture des restaurants. Pendant le second confinement, 33 sénateurs, dont Pierre-Antoine Lévi, avaient déjà adressé, le 20 novembre 2020, un premier courrier à Emmanuel Macron, mais celui-ci est resté sans réponse. « Dans ce courrier, nous vous alertions sur la détresse financière et psychologique de ces femmes et ces hommes entraînant un risque accru de suicides », rappellent les sénateurs. Avant d’émettre une alerte : « Nous y sommes malheureusement arrivés. Les drames humains se multiplient ces dernières semaines. »

Dans leur dernier courrier, les sénateurs signataires estiment qu’il « est temps d’agir. Les restaurateurs ne demandent qu’à travailler, pas de vivre des subsides de l’État. Aussi généreux soient-ils. »

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport