lundi 2 août 2021

Contact

OccitanieLotLot : la vraie histoire des vins de Cahors enfin rétablie

Lot : la vraie histoire des vins de Cahors enfin rétablie

Des mythes gravitent autour des vignobles de Cahors. Afin de rétablir la vérité sur l’histoire de ses vins et ses terroirs, un collectif initié par l’Union interprofessionnelle du vin de Cahors a permis d’écrire un livre. 

Ouvrage Patri
Vins de Cahors et du Quercy, Un recueil sur l’histoire des hommes, des lieux et des produits, Patrice Foissac, Pascal Griset, Léonard Laborie – Édition : Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, Université de Bordeaux @MSHA.

Scientifiques, chercheurs, vignerons, historiens ou encore géographes. Ils sont 17 à s’être lancé dans la narration d’une grande fresque historique cadurcienne pour écrire le livre Vins de Cahors et du Quercy – Un recueil sur l’histoire des hommes, des lieux et des produits”. Le projet est né d’une rencontre fin 2013 à l’occasion d’une conférence internationale sur l’histoire de l’Europe à l’université de la Sorbonne, à Paris.

« Il n’y avait pas de vrai ouvrage sur l’histoire des vins de Cahors. Ce livre est un recueil d’articles universitaires. On a voulu que ce soit complet », témoigne Patrice Floissac, président de la Société des études du Lot, partenaire de l’opération.

Des mythes cassés

Témoignages, documents, archives… Le recueil historique au contenu riche s’impose comme un véritable atout pour Cahors. Page après page, la commune est étudiée au fil des périodes. De l’essor médiévaux et modernes, en passant par le Phylloxera (puceron ravageur de la vigne), ou encore le monde du Cahors de la Russie à l’Argentine, il permet de comprendre l’histoire d’un vignoble hier, aujourd’hui et demain. 

« Ce recueil a pour but de rétablir son origine, ses usages et tout ce qui gravitent autour de son histoire » explique Armand De Gérard, le directeur marketing de l’UIVC. Grâce aux nombreuses années de recherches, des précisions sont venues s’ajouter afin d’enrichir la culture viticole de tous et rétablir la vérité dans cet ouvrage édité mi-janvier. Parmi ces évidences, celle autour de la la signification du patronyme Malbec par exemple. « À une époque on pensait qu’il signifiait ‘mauvaise bouche’, ce qui laissait interpréter mauvais en goût sur le caractère du vin. Mais en réalité on pense que ce patronyme vient plutôt de ‘mauvaise langue’ autrement dit qui dit du mal des autres », témoigne le directeur marketing. 

Le Quercy et les produits du vignoble de Cahors dévoilent de nombreux secrets. Un second livre est en projet pour 2022 sous un format questions-réponses afin satisfaire les plus curieux sur l’univers des vins de Cahors.

Lucie Lescastreyres

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img