[Coulisses] Les Portes du Gers, une menace pour Val Tolosa ?

Coulisses Projet_Les_Portes_du_Gers
Le projet des Portes du Gers à Fonsorbes

Infrastructure. Le débat sur l’équipement commercial du sud-ouest toulousain est relancé. Le projet des Portes du Gers, à Fonsorbes, se concrétise. Les travaux ont commencé le 24 août et les premières enseignes sont prévues pour fin 2016. Peut-il concurrencer le projet Val Tolosa à Plaisance-du-Touch ?

Par Myriam Balavoine

Sur le papier, les deux centres commerciaux n’ont, a priori, pas grand-chose en commun, si ce n’est leur localisation dans le sud-ouest de Toulouse. Val Tolosa serait un projet immense, d’envergure régionale, tandis que Les Portes du Gers se veulent être un centre commercial intermédiaire, « à taille humaine ».

Les travaux déjà lancés du centre commercial Les Portes du Gers, route de Samatan à côté du lycée de Fonsorbes, promettent une surface de 5 000m² qui accueilleront un supermarché Carrefour et une vingtaine d’autres enseignes, sur dix hectares au total, dans le respect d’une démarche environnementale. « Sa vocation est de répondre à une demande commerciale de proximité, qui faisait défaut à la commune jusqu’à présent. Il est convenu de favoriser l’emploi local, de créer des postes sans pénaliser les commerçants fonsorbais » explique Françoise Siméon, maire de Fonsorbes. Pour elle, les deux futurs centres « ne jouent pas dans la même catégorie et n’ont pas les mêmes objectifs ». Une chose est sûre, les Portes du Gers alimenteront les besoins des 26 000 habitants du bassin géographique de Fonsorbes et de ses communes avoisinantes.

Si la contestation autour des Portes du Gers ne se fait plus entendre depuis 2007, elle est toujours aussi virulente en ce qui concerne le futur méga-centre de Plaisance-du-Touch. Du côté des membres du collectif ‟Non à Val Tolosa ‘’, l’avancement certain des Portes du Gers est une raison supplémentaire d’abandonner le projet qu’ils dénigrent tant et si bien. En effet, si, une fois achevé, le centre commercial de Fonsorbes répond aux besoins r égionaux, quel sera l’avenir de Val Tolosa ? Les deux centres sont-ils compatibles, voire complémentaires ? Ou leur implantation voisine est le signe d’un manque d’analyse du marché, qui conduirait inévitablement à un manque de rentabilité de l’un ou de l’autre ?

Face à ces questions, Jutta Dumas, présidente du collectif ‟Non à Val Tolosa’’, identifie le centre commercial de Fonsorbes comme « un vrai projet de proximité, suffisant pour les habitants de cette région du sud toulousain, permettant de regrouper au maximum les lieux d’habitation, de travail et de commerce ». L’opposition souligne surtout les risques de suréquipement de la région. Une étude, réalisée par les membres de ‟Non à Val Tolosa’’ en décembre dernier, indiquerait que 8 à 20% de surface des centres commerciaux actuels dans l’agglomération toulousaine seraient vides. Ainsi, les 60 000m² de surface de vente prévus à Plaisance-du-Touch, mais dont les travaux n’ont toujours pas commencé, seraient-ils remplis ?

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut arrêter avec tous ces mega centres commerciaux qui poussent comme des champignons. On est le pays au monde ou il y en a le plus (par tête de pipe). Ça devient vraiment n’importe quoi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.