Une pétition pour dire stop à l’asphyxie du Nord-Ouest toulousain

Avec déjà plus de 1 500 signatures en moins de 24 heures, la pétition ‘’Stop à l’asphyxie de Blagnac et du Nord-Ouest toulousain’’ rencontre un franc succès. Un ras-le-bol des habitants face aux embouteillages toujours plus nombreux dans le secteur.

 

Des embouteillages qui empirent chaque année
Des embouteillages qui empirent chaque année ©Franck Alix/JT

 

Avec 1 154 000 déplacements par jour, le Nord-Ouest toulousain concentre le quart des destinations des habitants de l’agglomération. Résultat : des embouteillages qui empirent chaque année. Une situation certes connue de tous mais face à laquelle les communes concernées demandent à Toulouse Métropole d’agir immédiatement.

En tête de la fronde, Joseph Carles, maire de Blagnac, souhaite maintenant mettre la pression à la collectivité compétente. Pour cela, accompagné de ses homologues d’Aussonne, de Beauzelle, de Cornebarrieu, de Gagnac, de Mondonville et de Seilh, l’édile vient de lancer une pétition sur la plateforme Mesopinions.com, intitulée ‘’Stop à l’asphyxie de Blagnac et du Nord-Ouest toulousain’’, elle a déjà recueilli plus de 1 500 signatures.

Des projets concrets à lancer de toute urgence

Signe d’un courroux général, l’opération vise surtout à accélérer la mise en place de solutions pérennes : « Des projets sont en cours pour désengorger ce territoire mais nous ne pouvons plus attendre. Il faut faire quelque chose, et vite. » Joseph Carles demande à Toulouse Métropole un calendrier et des budgets précis pour démarrer d’urgence les programmes comme celui le prolongement de la RD902 et la création d’un pont au Nord de la Garonne, la liaison entre Cornebarrieu et Colomiers ou encore la construction de plusieurs passerelles cycles-piétons enjambant le fleuve.

« Je suis prêt à montrer l’exemple en finançant des travaux pour favoriser le covoiturage ou développer les pistes cyclables, même si cela ne relève pas des compétences de la commune », lance le maire de Blagnac, bien décidé à faire avancer rapidement la situation.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.