1ère édition des Trophées des Solutions du JT

Une soirée constructive au Lab’Oïkos de Toulouse la semaine dernière ! Lors du lancement de sa nouvelle formule, le JT a décerné ses premiers Trophées des Solutions : un coup de projecteur sur des actions innovantes, des projets créatifs, performants, exemplaires. Un coup de chapeau aussi à ces entreprises, associations, collectivités, citoyens qui trouvent des solutions pour l’intérêt général. Sur les 15 nommés en course, trois lauréats se sont vus récompensés pour leur initiative. 

Retser31, Trophées des Solutions, catégorie sociale

RETSER31 trophées des solutions
Franck Alix / JT

À Toulouse, le réseau d’étudiants Retser31 réserve un accueil original aux personnes réfugiées. Une centaine de jeunes accompagne les nouveaux arrivants en organisant des sorties culturelles et sportives. « Tout ce qu’ils ont vu en France, c’est l’accueil peu chaleureux de Calais», explique Valentin Bonnefoy, un des responsables du réseau, « leur montrer qu’ils sont les bienvenus à Toulouse est important.»

 

Étaient également nommés dans cette catégorie : 

-Toit à moi, quand des citoyens unissent leurs moyens pour acheter des logements pour les sans-abris.

-Nathalie Dupont, l’avocate qui se plie en quatre pour les droits des femmes.

-Foyer Habitat O Toulouse, le foyer de jeunes travailleurs de Jolimont.

-Reflet 31, l’association qui relooke, et donne confiance aux chômeurs. 

 

WatcHelp, Trophées des Solutions, catégorie sociétale

WatcHelp - Estelle Ast- trophées des solutions
Franck Alix /JT

Après son succès au concours Lépine, une récompense de plus pour Estelle Ast. Cette maman d’un garçon autiste a créé l’application WatcHelp pour rendre son fils plus autonome au quotidien. « Je ne suis pas éternelle, ce que je veux par-dessus tout pour lui c’est qu’il puisse se débrouiller seul. » L’application accompagne aussi les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou victimes d’un traumatisme crânien.

Étaient également nommés dans cette catégorie : 

-La maison médicale de la Faourette, où des médecins bénévoles soignent ceux qui n’ont nulle part où aller.

-L’école de musique de la Salamandre, qui donne des cours de musique pour tous.

-Sofrinov, un abri pour réfugiés fabriqué à Ramonville à partir de palettes en bois.

-Lumine, le jeu en ligne pour expliquer le cancer aux enfants.

Pylote, Trophées des Solutions, catégorie environnementale

Pylote - trophées des solutions
Franck Alix / JT

Implantée à Drémil-Lafage, cette petite société toulousaine a développé une technologie totalement verte. Intégrée dans l’emballage des produits, elle fait barrage aux bactéries. Une innovation déjà primée, qui devrait permettre aux industriels de diminuer, voire de faire disparaître les conservateurs (parabène, perturbateurs endocriniens…) dans de nombreux produits de consommation, de l’ophtalmologie, à la pharmacie en passant par le cosmétique ou l’alimentaire.

 

Étaient également nommés dans cette catégorie : 

-Toulouse Clean Up, le radeau qui dépollue la Garonne, conçu au Fablab Artilect.

-Citoyen’R, coopérative de production d’énergie renouvelable dont la gouvernance et le financement seront ouverts aux citoyens.

-Ceci & Cela, la nouvelle épicerie anti-gaspi du centre-ville où l’on achète tout en vrac.

-Le Café Bricol, pour donner une deuxième vie aux objets du quotidien.


Dans le jury, des personnalités de tous horizons :

  • Carlos Verkaeren, ancien PDG de Poult 
  • Christian Jouve, DG de la CCI de Région 
  • Daniel Luciani, PDG de la société ICOM 
  • Julia Béguier, déléguée du Moovjee en Haute-Garonne 
  • Marie-Hélène Boishardy, déléguée générale de l’UNICEF 31 
  • Nathalie Mader représentante de la Région
  • Jacques Igalens, professeur à l’IAE de Toulouse 
  • Muriel Decout chargée de communication à l’URSCOP 
  • Cécile Payan, déléguée générale de la Fondation Oïkos


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.