Categories: Actualités

Toulouse : Les commerçants arrivent sur l’application de dons alimentaires HopHopFood

HopHopFood, association qui lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire, se développe à Toulouse. Lancée en France en 2016, son application mobile propose aux personnes en situation de précarité de bénéficier de dons de particuliers et depuis septembre 2020, de récupérer gratuitement les invendus des commerçants.

L’association était présente pour la grande distribution de repas organisée par le Connexion live à Toulouse © HopHopFood

45. C’est le nombre de commerçants partenaires de l’association HopHopFood à Toulouse. Depuis le mois de septembre 2020, une équipe de bénévoles démarche des enseignes alimentaires souhaitant rejoindre le réseau solidaire d’HopHopFood dans la ville rose. Leur objectif ? Proposer gratuitement les invendus, mais aussi les dons des commerçants, à des personnes en situation de précarité.

Comment ça marche ?

À Toulouse, supermarchés, magasins de proximité, primeurs, boulangeries, restaurateurs et épiceries peuvent mettre leurs invendus à disposition des personnes en situation de précarité par le biais de l’application. « Ils composent alors des paniers (d’une valeur de 10 à 30 euros en moyenne, ndlr) puis définissent des heures de collectes pour que les bénéficiaires viennent les récupérer » expose Sibylle Domercq, responsable locale de l’application. « D’autres enseignes choisissent de faire des dons, comme la Pizza Félix qui offre trois pizzas par semaine » ajoute Charles Baris, volontaire en Service Civique à Toulouse.

Toutes les enseignes ont été répertoriées par HopHopFood :

De leur côté, les personnes en situation de précarité s’inscrivent gratuitement sur l’application. Elles ont alors accès à toutes les enseignes partenaires du réseau HopHopFood. Il leur suffit de sélectionner puis de réserver un panier alimentaire pour, ensuite, venir le récupérer en magasin. « Durant le mois de mars 2021, 564 paniers ont été récupérés par 218 bénéficiaires », explique Sibylle Domercq, « Avec cela nous avons évité le gaspillage de 2,77 tonnes de nourriture, soit l’équivalent en termes d’empreinte carbone de 4,24 tonnes de CO2 ».

Les trois quarts des bénéficiaires sont étudiants

« Les personnes vivant avec moins de 3,50 euros par jour, soit une majorité d’étudiants » répond Sibylle Domercq. En effet, à Toulouse, 76 % des inscrits sont des étudiants, 14 % des personnes sans activité professionnelle, 4 % en emploi, 3 % sont des familles avec enfants et 2 % des femmes isolées.

L’association s’appuie sur des partenaires : collectivités, associations étudiantes ou même Crous, qui recensent les personnes en situation de précarité. « Grâce à cela, par exemple, tous les étudiants boursiers bénéficient d’un code commun avec lequel ils peuvent réserver, en priorité, des paniers chez les commerçants » poursuit la responsable de l’application.

Il est également possible de s’inscrire individuellement sur l’application, en remplissant une simple déclaration sur l’honneur, attestant de sa situation.

HopHopFood propose aussi un service de particuliers à particuliers. « Une personne qui souhaite faire un don met en ligne un produit sur l’application. Le consommateur intéressé la contacte, puis ils se donnent rendez-vous pour procéder à l’échange » explique Melina Mempontel, en stage dans l’association.

Présente dans les événements toulousains

L’association est présente tous les samedis aux distributions alimentaires de l’Agemp à l’UT1 et UT3. De plus, elle participe à certains événements, comme au Connexion live début mars, à l’occasion d’une grande distribution alimentaire. Actuellement, HopHopFood signe une convention avec la Marie de Toulouse pour être présente lors de futurs événements sur le thème de l’anti-gaspi, dans le but d’organiser des ateliers et d’informer sur leur activité. L’association devrait également participer à l’ouverture d’une épicerie solidaire dans les prochains mois, issue d’un partenariat entre la mairie et l’Agemp.

Alix Drouillat

La rédaction

Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Recent Posts

Blocage, manifestation… La mobilisation des lycéens contre le maintien des épreuves du bac se poursuit à Toulouse

Après le blocage du lycée Berthelot dans la matinée, les lycéens se sont retrouvés à…

3 heures ago

Départementales. Tous les candidats en Haute-Garonne, cantons par cantons

Les électeurs français sont appelés à élire, les dimanche 20 et 27 juin (en cas…

4 heures ago

À Toulouse, la semaine de l’Europe dure jusqu’à la fin du mois

Toulouse Métropole organise une série d’évènements pour La semaine de l’Europe, qui durera... jusqu’au 31…

4 heures ago

Ce soir, découvrez la suite du téléfilm tourné à Toulouse

Ce soir, lundi 10 mai à 21h05 sur TF1, retrouvez la suite du téléfilm « Mention…

5 heures ago

Vidéo : Jean-Luc Moudenc perd ses nerfs au conseil de Toulouse Métropole

Le groupe Alternative pour une Métropole citoyenne a posté sur internet la vidéo d’un violent…

6 heures ago

Covid 19 : vacciner et dépister y compris les jours fériés

A Toulouse, en mai, il reste possible de se faire dépister et vacciner contre la…

7 heures ago