[Teasing] C’est l’histoire d’un dossier…

Qu’est-ce qui ne sent pas bon ? Dont l’aspect est repoussant ? Qui dégoute au plus haut point ? Que l’on préfère cacher sous peine d’une gêne sans commune mesure ? Mais qui pourtant, recèle des vertus insoupçonnées ? L’excrément.

La simple lecture du terme dans un journal vous a peut-être mis mal à l’aise, voire vous choque.

Il faut avouer qu’au sein de notre rédaction, les avis ont été partagés. Il y a ceux qui ne voient aucun mal à en parler ouvertement, ceux qui restent dubitatifs tant le sujet n’est pas banal et ceux qui reculent comme si sa simple évocation avait une odeur… Faut-il aborder ce sujet malgré les réactions qu’il provoque ? Réponse : oui, mais pas n’importe comment, car nous avons découvert que les excréments avaient des propriétés étonnantes. 

caca le nouvel or noir
©Hélène-Ressayres

Évidemment lorsqu’ils sont utilisés comme engrais dans nos jardins, mais pas seulement…

Saviez-vous que les matières fécales peuvent, par un processus de méthanisation, être transformées en ressources énergétiques ? Que la greffe de microbiote (micro-organismes) fécal peut guérir de graves infections intestinales. Et que le CHU de Toulouse est à la pointe de la technologie en la matière. Que les déjections ont donc des pouvoirs que seule notre aversion, construite socialement, nous empêche d’entrevoir.

Notre dossier démontre que les excréments peuvent être considérés comme une ressource… inépuisable. Vous n’irez peut-être plus aux toilettes de la même manière !

La rédaction

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.