Le Stade Toulousain enchaîne les records, le TFC clôt tristement sa saison

En s’imposant contre Perpignan, le Stade Toulousain termine la saison régulière en battant tous les records, tandis que le TFC enchaîne les mauvaises performances. De leur côté, les rugbymen du TO XIII sont venus à bout de leur adversaire du week-end, les Centurions. Ce qui n’est pas le cas des filles du TMB qui se voient privées de montée.

Pour son dernier match de la saison régulière qui se jouait samedi à Ernest Wallon, le Stade Toulousain avait à cœur de faire le spectacle. Chose promise, chose due. Face à Perpignan, les Rouge et noir ont déroulé un jeu offensif, celui qui les caractérise tant, et s’imposent 47 à 7 après avoir inscrit sept essais. Premiers incontestés du Top 14, les Toulousains ont survolé le championnat cette année, faisant tomber les records. D’abord, avec 98 points au compteur, celui du plus grand nombre de points inscrits en phase régulière détenu jusque là par Clermont (96 points). Ensuite, celui du plus grand nombre d’essais : 102 au total, marqués lors des 21 victoires sur 26 rencontres disputées.
Les Stadistes accèdent donc aux phases finales sans grande surprise. Mais il faudra garder la tête froide pour ne pas réduire à néant tous les efforts d’une saison par péché d’orgueil. Samedi 8 juin, face au Racing 92 ou au Stade rochelais (barrage disputé le 31 mai), les Toulousains devront confirmer leurs belles performances.

Le TFC fait grise mine

À l’image de sa saison, le TFC n’a pas convaincu à Dijon, s’inclinant 2-1. Les Bourguignons, qui jouaient leur survie, ont fait preuve de beaucoup plus de détermination, et sont parvenus à retourner la situation en cinq minutes. Les Toulousains qui menaient 1-0 à la mi-temps ont encaissé, coup sur coup, deux buts qu’ils n’ont jamais pu remonter. Une nouvelle défaite, la seizième cette saison, qui place le TFC à la 16e place du classement définitif de Ligue 1, soit une place de mieux que la saison dernière.
Une saison en demi-teinte donc, qui donne peu de raisons à des joueurs en fin de contrat comme Manu Garcia ou Yannick Cahuzac de rester à Toulouse. Jimmy Durmaz lui, est en discussion avec la direction du club, et elles semblent s’éterniser… Quant à Max-Alain Gardel, il exige maintenant des garanties sur les réelles ambitions du club : jouer le maintien ne l’intéresse plus !

Le TO XIII conquérant

Belle performance du Toulouse Olympique qui a dominé Leigh 44-16 sur sa pelouse de Blagnac ce samedi après-midi (25/05). Les Toulousains ont sorti un très gros match, en s’appuyant comme bien souvent sur la défense, pour finalement s’adjuger un succès largement mérité. Chaque joueur a fait son travail, et le résultat est là.
La première période se résume à un gros combat. Face à des Anglais rugueux, souvent à la limite, les Bleus et Blancs tiennent tête et répondent présents dans la bataille, marquant deux essais au passage (12-2 à la pause).
Quelques occasions manquées les empêchent de se mettre à l’abri plus tôt, mais qu’importe, les protégés de Sylvain Houlès prennent le large pendant le deuxième acte profitant des espaces laissés par des Centurions épuisés. Grâce à sa vitesse, le TO appuie là où ça fait mal et passe la ligne à six reprises, pour un large score final (44-16).
Les hommes du capitaine Robin vont maintenant pouvoir profiter d’un week-end de repos avant de se déplacer chez un autre concurrent direct aux premières places, York, le 8 juin. Ils retrouveront Blagnac le samedi 15 juin, pour la réception des Swinton Lions. Coup d’envoi à 15h30.

Le TMB ne montera pas

Une entame de match ratée, un retour après la pause difficile. Pour cette finale des play-offs de Ligue 2 face à Charnay, les Toulousaines du TMB ont passé leur temps à courir après le score et se sont épuisées sans succès. À la cinquième minute, elles ont déjà encaissé 16 points et n’en ont concrétisé que 3. Le ton est donné… et ne changera plus. Même si elles parviennent à se rapprocher au score, elles resteront derrière durant toute la rencontre, pour un score final de 66 à 53. Leur rêve de montée en élite s’envole au profit de Charnay. Le TMB est vice-championne de France de deuxième division.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.