[Shop’n saveurs] La fille de Zorba, tradition grecque et familiale

©Myriam Balavoine/JT
©Myriam Balavoine/JT

MÉDITERRANÉEN. Inauguré le 7 décembre dernier, le restaurant grec et moderne La Fille de Zorba propose une cuisine traditionnelle de qualité. Entre saveurs authentiques et racines familiales, pour Katerina, sa gérante, c’est surtout une histoire de partage.

Au 31 route de Fronton, sur la commune d’Aucamville, dans le Nord-ouest toulousain, les locaux d’une ancienne crêperie ont laissé place à un restaurant grec à la devanture chaleureuse. La fille de Zorba affiche fièrement ses couleurs, invitant à pousser la porte. Une salle agréable, à la décoration épurée, mêlant le bois au blanc, au gris et bien sûr au bleu, apportant « un brin de mer » à l’espace complètement refait par Katerina, la gérante, qui assure aussi le service, toujours avec le sourire. Associée dans cette affaire avec sa mère Évelyne, qui gère la cuisine, elle explique, accoudée à son bar : « C’est une histoire de famille. Mes parents ont eu des restaurants dans le centre-ville de Toulouse entre les années 70 et 90. Ouvrir ce lieu avec ma mère, après le décès de mon père, c’est une manière de lui rendre hommage et de prendre sa relève ».

Fière de ses racines, Katerina, d’ailleurs bilingue, a souhaité conserver des recettes traditionnelles que son père proposait déjà, tout en offrant une version moderne de ces plats. « Nous travaillons seulement avec des produits frais et de saison, des produits et des recettes typiquement grecs. La carte est réduite, mais en constante évolution » souligne-t-elle. Une carte aux prix accessibles pour tous les goûts : chaque jour, le restaurant donne le choix entre des plats grecs, aux saveurs méditerranéennes indéniables, légumes, feta, huile d’olive, citron… mais aussi des plats français, sur place ou à emporter. Une manière pour La fille de Zorba de « partager la culture et la gastronomie grecques tout en permettant à chacun de s’y retrouver ».

Et cette culture grecque qui tient tant à cœur à Katerina est présente d’une tout autre façon. Des musiciens, grecs bien sûr, jouent occasionnellement, midi ou soir, apportant une ambiance décontractée et festive, favorisant aussi la rencontre et la discussion. « À partir de cet été, j’essaierai de les faire venir tous les vendredis soirs pour des apéritifs festifs en extérieur! » précise la gérante. Pour l’ensemble de son projet, Katerina cherchait un lieu d’exception et a eu un coup de cœur pour ce local. « Sa localisation proche de la communauté hellénique “Horizons Grecs”, la facilité de stationnement pour les clients et les livraisons… tout cela s’inscrivait dans mon envie d’un restaurant familial, agréable et accueillant », relate-t-elle. Il est, finalement, à son image.

Infos pratiques :

La fille de Zorba

31 route de Fronton, 31140 Aucamville

Du mardi au vendredi

05 61 45 07 56

lafilledezorba@outlook.fr

Tarifs : À partir de 9,50€ le midi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.