Céline Cassière est la redac’chef de la semaine

Ce╠üline Cassie╠Çre(12-01-2016)┬®franckalix-2Le 6 février, le café associatif Maison Blanche investira le Métronum pour un grand concert anniversaire. Voilà en effet quatre ans que cet espace dédié aux cultures métissées a vu le jour dans le quartier Arnaud-Bernard, multipliant depuis représentations et cours de langues ou de musique. En pleins préparatifs, sa présidente Céline Cassière a accepté de commenter l’actualité.

Le tournant sécuritaire du gouvernement

La solution n’est pas dans le tout sécuritaire, dans la réduction de notre espace de libertés. Ce n’est pas comme cela que la question du terrorisme sera réglée. Depuis le 11 septembre 2001, tous les contrôles sont censés être renforcés pour réduire le risque, mais de nombreux attentats sont toujours perpétrés. Le problème, c’est que ces nouvelles lois viennent s’ajouter à d’autres existantes, mais déjà non appliquées. Par ailleurs, le fait que certains textes ciblent des personnes selon leurs origines nous inquiète forcément pour celles que l’on connaît. Et en tant qu’association en lien avec d’autres structures qui prônent des valeurs de mixité, nous nous demandons comment tout cela va tourner. D’autant qu’en parallèle, le travail en amont est négligé, à l’image des clubs sportifs dans les quartiers populaires qui voient leurs subventions diminuer.

La mutuelle d’entreprise obligatoire

Si un véritable salaire socialisé était mis en place, il n’y aurait simplement pas besoin de mutuelles. Mais les dirigeants politiques sont en train de déconstruire tout cela. Un autre système de couverture pourrait être mis en place, avec une sécurité sociale pour tous, avec une véritable notion de solidarité. Aujourd’hui, même si les remboursements sont souvent partiels, il est clair qu’il est difficile de se passer d’une mutuelle. Que ce soit pour couvrir les frais engendrés par les lunettes, par une hospitalisation, ou par tout autre besoin lié à la santé. D’autre part, nous avons pu voir au cours des dernières années l’opacité qui régnait parfois autour de la gestion de ces structures. Se pose forcément la question : où va aller tout cet argent généré par les nouvelles adhésions des salariés ? Ceux des entreprises, mais aussi ceux des associations puisque nous sommes également concernés.

La nouvelle grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées

La création de ce grand territoire va nécessairement engendrer des changements pour le monde de la culture. La fusion des régions a officiellement été opérée pour générer des économies et il faudra donc surveiller les subventions, sachant que la tendance est déjà à la baisse depuis quelque temps. Mais comme dans toute collectivité, cela dépendra toujours de la majorité en place et des politiques mises en œuvre. Dans tous les cas, nous savons que la nouvelle assemblée devra trouver donc des postes d’économies. Au-delà de l’univers culturel, ces décisions concernent le quotidien de tous les habitants, les touchent directement. Il faudra donc suivre ces sujets avec attention et essayer de décrypter ce qu’impliquent réellement les budgets votés.

La hausse de la consommation de tabac

Le risque pourrait être réduit si de réelles politiques de prévention étaient engagées. La situation aujourd’hui est la même qu’il y a dix ou vingt ans : il apparaît toujours aussi « fun » de commencer à fumer à 15 ans. En France, nous sommes très forts pour créer des lois qui interdisent la vente de cigarettes aux plus jeunes, mais il n’y a aucun contrôle et tout le monde a pu constater que l’on peut acheter du tabac sans souci, quel que soit son âge. Ensuite, nous savons que la cigarette répond souvent à deux besoins. Elle est un réflexe pour calmer le stress ou l’angoisse, et elle est à la fois associée à l’idée de fête. Il serait intéressant de voir quelle est la cause de cette augmentation, au-delà de la stagnation du prix du paquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.